Clicky

Si vous apercevez une lueur verte dans le ciel, c’est tout à fait normal

Pan-STARRS C/2017 S3 fait de nouveau parler d’elle. Repérée par plusieurs astronomes, la comète nous a effectivement gratifiés d’un magnifique spectacle cette semaine. Du coup, si vous apercevez une lueur verte en observant les étoiles la nuit prochaine, il ne faudra pas vous étonner.

Comme son nom le laisse raisonnablement supposer, cette comète a été détectée l’année dernière à l’aide des instruments présents dans l’observatoire Pan-STARRS.

Comète Michael Jager

Construit à Hawaï et plus précisément dans le comté de Maui, ce dernier a ouvert ses portes en 2008 et il a principalement pour but de détecter de nouveaux astéroïdes, de nouvelles comètes ou tout autre objet céleste en utilisant l’astrométrie et la photométrie.

Pan-STARRS C/2017 S3, une comète très visible

Depuis sa mise en fonction, Pan-STARRS nous a permis d’identifier un nombre conséquent de corps célestes et Pan-STARRS C/2017 S3 en fait précisément partie.

La comète a été observée pour la toute première fois l’année dernière, avant de disparaître aux confins de notre système. Elle est de retour depuis le début de la semaine et elle a ainsi commencé à se rapprocher de la Terre dimanche dernier.

Ce n’est cependant pas le plus intéressant. En se rapprochant de notre étoile, la comète a commencé à se réchauffer et du gaz s’est alors échappé de ses entrailles, provoquant un brusque éclat lumineux, un éclat seize fois plus puissant qu’en temps normal.

Un spectacle saisissant

Le hasard faisant parfois bien les choses, Michael Jager, un astronome amateur autrichien, était justement derrière son télescope au moment des faits et il a donc eu l’occasion d’immortaliser ce saisissant spectacle et de prendre en photo la comète au paroxysme de cet éclat lumineux.

Depuis, le gaz continue de s’échapper, formant une queue verte derrière le corps, pour une amplitude atteignant les 260 000 kilomètres de diamètre. Cela veut aussi dire que le corps peut être observé avec de simples télescopes depuis tous les territoires situés dans l’hémisphère nord. Du coup, si vous vous passionnez pour l’astronomie et que vous vous trouvez dans une des zones concernées, alors vous savez sans doute ce qu’il vous reste à faire.

À noter que selon la NASA, la comète devrait encore s’éclairer à partir de la semaine prochaine, autour de la mi-juillet.

Crédits Photo : Michael Jager

Mots-clés astronomie

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.