Clicky

Si vous êtes fainéant, ce n’est pas (forcément) de votre faute !

L’Université d’Oxford publie souvent des études et la dernière en date devrait intéresser pas mal de monde. Et pour cause puisqu’une équipe de chercheurs s’est penchée sur… la paresse. Le meilleur reste à venir car selon leurs tests, les gens fainéants ne sont pas forcément responsables de leur état. Pas complètement du moins. Non, en réalité, ce sont leurs gênes qui seraient la cause de tous leurs troubles.

L’étude en question a été menée par Masud Husain. Il occupe un poste de professeur en neurologie et en neurosciences cognitives depuis plusieurs années maintenant.

Etude paresse

Les gens paresseux ne le sont pas par choix, mais par nécessité. C’est en tout cas ce que révèle la dernière étude d’une équipe de chercheurs travaillant pour l’Université d’Oxford.

Durant sa carrière, il s’est penché sur des pathologies sévères telles que la maladie de Parkinson ou encore Alzheimer mais il a aussi beaucoup travaillé sur la motivation et sur l’apathie.

Les gens apathiques ont un cerveau plus actif que la normale

En marge, il a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées et il est même un expert reconnu dans son domaine.

Pour sa dernière étude, Masud Husain s’est penché sur la notion de fainéantise et plus précisément sur son caractère neurologique.

Il souhaitait déterminer si la paresse pouvait être liée à des troubles neurologiques et il a donc sélectionné une quarantaine de participants pour leur faire passer un test assez poussé.

Ces personnes ont toutes été confrontées au même exercice et elles se sont retrouvées face à une simple liste composée de plusieurs offres variant en fonction de l’effort à fournir et de la récompense offerte en contrepartie.

Sans surprise, les flemmards ont tous soigneusement évité l’offre la plus fatigante, et ce si même si la récompense proposée était nettement plus intéressante que les autres.

Le cortex pré moteur des glandeurs est plus actif que la normale

Il y a cependant un détail intéressant. Tous les participants ont subi un IRM durant l’expérience. Les chercheurs ont alors découvert que le cortex pré moteur des sujets les plus paresseux était beaucoup plus actif que chez les patients les plus motivés.

Je pense que vous le savez mais le cerveau utilise environ un cinquième de l’énergie brûlée chaque jour pour fonctionner. Les gens apathiques dépenseraient du coup plus d’énergie pour planifier une action et ce serait donc pour cette raison qu’ils auraient tendance à choisir les offres les moins fatigantes.

Du coup, la prochaine fois que votre patron / copain / copine / mère / père (rayez la mention inutile) vous hurle dessus parce que vous vous trainez, et bien vous pourrez lui dire que ce n’est pas vraiment de votre faute.

Non, en réalité, si vous passez vos journées au fond du canapé à glander, c’est tout simplement parce que votre cerveau est plus actif que la normal.

Mots-clés funinsolite

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • bibousiq

    Mouais…je suis pas sûr que mes chefs goberaient cette excuse… Tu me signerais un mot au cas où ? ;)

    • Pas de problème :D

      Sinon, la solution, c’est de ne pas avoir de chef haha.

      • bibousiq

        Pas faux mais difficile à faire quand on bosse dans le public 😊

  • le fait que le cerveau consomme d’avantage d’energie signifie nullement que le sujet est plus intelligent, mais juste qu’il a du mal a géré sa depense énergitique : une voiture qui consomme plus de carburant par rapport à la norme , on dit qu’elle est moins efficiente, du coup c’est pour moi c’ une affaire de gène qui régule la consommation qui dérape !

    • Je n’ai pas parlé d’intelligence dans l’article il me semble :)

  • Joe

    Je lierais davantage la fainéantise au manque d ‘éducation. Un enfant non éduqué à tendance à être sauvage, associable et se demandera toute sa vie pourquoi il devrait suivre des règles pourtant indispensables, et qui aurait du être inculquées dans la jeunesse, pour la vie en société. Enfant veut dire « qui ne parle pas », in fan.