Si vous partagez votre compte Netflix, alors vous n’allez certainement pas apprécier cette nouvelle IA

De nos jours, se partager un compte Netflix ou encore Hulu est devenue une habitude courante chez les internautes. Une entreprise britannique a cependant développé un outil qui a pour but de lutter contre ce genre de pratique en empêchant le partage de mot de passe entre les utilisateurs.

Baptisé « Credentials Sharing Insight, » l’outil en question est en fait une intelligence artificielle capable de repérer les comptes utilisés par plusieurs personnes. Développé par la société de sécurité Synamedia, cet algorithme innovant a été présenté tout récemment au CES 2019.

Actuellement, l’IA est déjà testée par plusieurs plateformes de services dont l’identité est tenue secrète par la start-up.

Comment ça marche ?

Pour détecter les comptes dont le mot de passe est partagé entre plusieurs personnes, Credentials Sharing Insight commence par récolter plusieurs informations concernant l’utilisation du compte : lieu d’écoute, heure de visionnage, type de contenu regardé, type d’appareil utilisé…

L’algorithme analyse ensuite les informations récoltées pour détecter les mots de passe partagés de manière louche, puis communique sa trouvaille au fournisseur de service.

« Un exemple typique serait qu’un abonné regarde simultanément du contenu sur la côte est et la côte ouest des États-Unis. » déclare Jean-Marc Racine, Directeur de la technologie de Synamedia. « Il est peu probable que ce soit la même personne. »

Un outil déjà très demandé

À peine lancée, l’intelligence artificielle développée par Synamedia est déjà très sollicitée par les compagnies et plateformes qui proposent des services de streaming. Comme l’explique Jean-Marc Racine : « Le piratage suscite de plus en plus d’inquiétudes et les entreprises veulent s’assurer de maximiser leurs revenus. »

À chaque fois que l’IA détecte des comptes douteux, elle en avise la société concernée. L’entreprise est ensuite libre de « sanctionner » le compte et son utilisateur ou pas. Par exemple, si le mot de passe est partagé entre les membres d’une même famille, la compagnie de streaming pourrait simplement envoyer un mail qui invite à s’abonner au forfait familial.

Par contre, dans le cas des comptes dont le mot de passe est partagé de façon abusive, avec des dizaines, centaines voire des milliers d’utilisateurs, ils risquent tout simplement la suppression du compte.

Mots-clés insolite