Clicky

Si vous voulez maigrir, mangez dans le noir !

Envie de perdre quelques kilos avant le printemps ? Inutile de changer vos habitudes ou de vous restreindre, il existe une méthode bien plus efficace et un peu moins contraignante : manger dans le noir. C’est en tout cas ce qui révèle cette drôle d’étude menée par une équipe constitués de plusieurs chercheurs allemands.

Ces chercheurs travaillent tous pour l’université de Constance, située dans loin de l’Autriche et de la Suisse. L’établissement a une solide réputation et il a même acquis le statut d’université d’excellence en 2007 pour ses compétences en matière de recherche scientifique.

Régime Fun

« Tiens, tu reviens d’une séance SM ?
– Non, j’ai commencé un nouveau régime. »

A l’heure actuelle, il regroupe pas moins de trois facultés différentes axées sur les mathématiques, les sciences humaines et les sciences économiques et politiques.

L’université de Constance est une des meilleures universités d’Europe

L’université de Constance est aussi connue pour avoir été une des premières à lancer un département consacré aux sciences de l’information.

Il a ouvert ses portes au début des années 80 et ses recherches portaient essentiellement sur la recherche d’information, la technologie hypertexte et tout ce qui est en lien avec les communications électroniques.

Mais ce n’est pas franchement le sujet de cet article. Non car ce qui nous intéresse ici, c’est cette drôle d’étude menée par plusieurs de ses chercheurs, une étude qui fera sans doute sourire certains d’entre vous.

D’après les recherches de ces scientifiques, il suffirait effectivement de manger dans le noir pour perdre du poids.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’absence de lumière ne joue strictement aucun rôle sur le fonctionnement de l’organisme et sur la manière dont il emmagasine les graisses.

L’absence de lumière a un impact sur la consommation de nourriture

Non, mais l’obscurité a tout de même un fort impact sur le rapport des gens avec la nourriture puisqu’elle permet aux individus de réduire leur consommation de 10% tout en ayant l’impression de manger davantage.

Pour en arriver à ces conclusions, nos experts ont commencé par constituer deux groupes d’une quarantaine de personnes chacun. Les premiers avaient les yeux bandés, pas les seconds.

Ils ont tous été placés face à trois bols contenant très exactement 95 grammes de glace à la vanille, au caramel et à la cerise. Les scientifiques leur ont ensuite donné 15 minutes pour manger selon leur envie.

Contre toute attente, les individus du second groupe ont consommé un peu plus de nourriture puisqu’ils ont ingurgité 116 grammes de nourriture, contre 105 grammes pour le premier. Amusant, mais ce n’est pas fini car les individus plongés dans le noir ont tous surestimé leur consommation de nourriture.

Ils pensaient effectivement avoir avalé en moyenne 197 grammes de glace, contre 159 grammes pour leurs petits camarades.

Alors bon, ce n’est qu’une étude parmi tant d’autres, mais il faut avouer qu’elle a au moins le mérite d’être amusante et originale.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.