Si vous vous sentez seul, angoissé ou déprimé, alors il faut peut-être arrêter les réseaux sociaux

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’utilisation fréquente des réseaux sociaux n’aide pas dans l’épanouissement social d’une personne. Paradoxalement, l’abus des plateformes comme Facebook, Twitter, Instagram, ou Snapchat peut gravement nuire à la santé mentale des abonnés. C’est ce qu’à révélé une nouvelle étude réalisée par une équipe de chercheurs de l’University of Pennsylvania, aux États-Unis.

L’expérience, qui a duré trois semaines, a été menée sur cent quarante-trois étudiants âgés de 18 à 22 ans.

Dépression Réseaux Sociaux

Les volontaires ont été répartis en deux groupes. Ceux appartenant au premier pouvaient utiliser Facebook, Snapchat et Instagram librement, tandis que ceux du second n’en avaient droit que dix minutes par jour.

Les chercheurs ont alors constaté une nette réduction du sentiment de la solitude, de l’angoisse et de la dépression chez les participants du second groupe. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans le Journal of Social and Clinical Psychology.

Se limiter à trente minutes par jour

Melissa G. Hunt, psychologue et principale auteure de l’étude, a affirmé que « bien entendu, il ne s’agit pas de se couper complètement des réseaux sociaux.» « Toutefois, nous pensons que se limiter à 30 minutes par jour peut s’avérer bénéfique pour le bien-être général de la personne, en particulier si celle-ci souffre de déprime, de solitude ou encore d’anxiété », a-t-elle poursuivi.

« En résumé, réduire le temps que vous y passez d’habitude réduit considérablement la dépression et la solitude », a-t-elle expliqué à Science Daily.  « Ces effets sont particulièrement visibles chez ceux qui étaient très déprimés au moment de commencer l’étude ».

Posez votre téléphone et passez du temps avec votre entourage

« Lorsque vous regardez la vie des autres, notamment sur Instagram, c’est facile de se dire qu’elle est plus cool ou mieux que la vôtre », a conseillé la scientifique. « Selon moi, vous devriez poser votre téléphone et passer du temps avec votre entourage ».

D’ailleurs, de précédentes études ont révélé que l’utilisation abusive des réseaux sociaux détériorerait l’hygiène de vie et le bien-être des adeptes. Elle accentuerait les complexes physiques, provoquerait des troubles de l’alimentation, nuirait à la santé mentale des adolescents et aux résultats scolaires.

Pourtant, d’après le Rapport Digital Annuel 2018, chaque jour, les Français passent en moyenne 1h22mn sur ces plateformes. Les résultats de cette étude ont été publiés par les sociétés Hootsuite et We Are Social, en janvier 2018.