Clicky

Sigfox se lance à la conquête de l’Antarctique

Sigfox est présent dans de nombreux pays. L’entreprise a déployé son réseau dans certaines villes françaises mais elle couvre également New York, San Francisco et même certains pays situés en Afrique et au Moyen-Orient. A présent, elle souhaite se lancer à la conquête de la glaciale Antarctique pour aider les scientifiques présents sur place.

Sigfox fait beaucoup parler d’elle depuis quelques temps et cela n’a rien de surprenant car cette société est considérée comme une des pépites de la désormais très populaire « French Tech ».

Sigfox Antarctique

Sigfox va s’implanter en Antarctique afin de venir en aide aux scientifiques de la mission Bélare.

La boite a ouvert ses portes en 2009 et elle est implantée à Labège, à proximité de Toulouse. Elle se positionne sur le secteur des opérateurs télécoms mais son activité se concentre uniquement sur l’internet des objets.

Sigfox est né en France mais l’entreprise a étendu son réseau à travers le monde

Elle a déployé de nombreuses antennes en France mais son réseau ne se limite pas à l’hexagone.

Sigfox est effectivement présent aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, aux Pays-Bas, au Portugal, en Belgique, au Danemark, au Chili, en Colombie et dans une dizaine d’autres pays.

La liste complète peut être consultée à cette adresse.

L’entreprise a procédé à plusieurs levées de fonds ces dernières années et elle a même décroché 100 millions d’euros en février 2015 en s’appuyant sur plusieurs acteurs tels que GDF Suez, Air Liquide ou encore SK Telecom.

Cette somme va lui permettre d’étendre son réseau à plusieurs pays et à plusieurs villes. Elle compte notamment le déployer dans une dizaine de villes américaines et elle souhaite en plus se lancer à la conquête de l’Antarctique.

Ce continent est situé autour du pôle sud et il s’étend sur environ 14 millions de kilomètres carrés. Personne ne vit sur place mais elle compte tout de même plusieurs centres de recherche.

Dans le lot, on trouve notamment la Station Princesse-Elisabeth. Cette base scientifique belge a été construite en 2007 et elle est assez particulière car elle fait la part belle aux énergies renouvelables.

Elle utilise ainsi des panneaux photo-voltaïques, des panneaux thermiques et des éoliennes pour générer l’électricité dont elle a besoin pour fonctionner.

Sigfox souhaite venir en aide aux scientifiques de la mission Belare

La station peut accueillir une vingtaine de personnes et elle est ouverte aux scientifiques du monde entier.

Elle a vu passer de nombreuses missions au fil de ces dernières années mais la mission Belare est sans doute la plus importante de toutes et c’est assez logique car elle se focalise sur le réchauffement climatique.

Le problème, c’est que les chercheurs sortent fréquemment pour analyser l’état de la banquise et ils s’exposent ainsi à de nombreux risques. Sigfox souhaite leur venir en aide et l’entreprise est ainsi en train de déployer un réseau sur place afin de pouvoir suivre la position de ces scientifiques en temps réel grâce à des GPS spécialement développés pour l’occasion.

En marge, la société toulousaine a aussi annoncé le lancement de la Sigfox Foundation qui se concentrera uniquement sur des missions à but non lucratif.

Mots-clés sigfox

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.