Siri : Apple abandonne Bing au profit de Google pour la recherche

Si vous avez bonne mémoire, vous vous souvenez peut-être que fut un temps, l’assistant personnel d’Apple, Siri, fonctionnait grâce à Google. En 2013, la firme à la pomme avait toutefois pris la décision de prendre ses distances vis-à-vis de la société de Mountain View pour mieux tomber dans les bras de celle de Redmond et de son moteur de recherche Bing.

Apple vient cependant de revenir à ses premiers amours, en plaquant Microsoft au profit de Google. Une annonce que Microsoft prend avec philosophie, et qui laisse entrevoir un réchauffement certain des relations entre Apple et Google. Après s’être fait la guerre, les deux géants semblent bel et bien disposés à se serrer de nouveau la main.

apple-siri

La firme de Cupertino vient d’indiquer que désormais les recherches effectuées via Siri,passeront par Google et non plus par Bing. Coup dur pour Microsoft…

C’est en tout cas ce qu’indique le site américain TechCrunch dans un article en date d’hier. Un changement visiblement déjà entériné, qui ne devrait pas modifier les habitudes des utilisateurs de Siri. En effet, la mention à Google n’apparaîtra que si l’assistant personnel d’Apple ne parvient pas à donner une réponse directe. Si tout se passe bien pour Siri il sera donc difficile de faire une différence entre Bing et Google en termes d’usage quotidien.

Bing conservé pour la recherche d’image, Microsoft relativise…

Apple a toutefois pris la décision de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La firme de Tim Cook conservera ainsi un pied chez Bing, mais uniquement pour la recherche d’images considérée par TechCrunch comme « plus performante que celle de Google depuis quelque temps » . 

Cela permet notamment à Microsoft de relativiser la mauvaise nouvelle du départ d’Apple vers d’autres horizons de recherche.

Dans un communiqué, la compagnie explique notamment que Bing « s’est développé un peu plus chaque année pour représenter désormais plus d’un tiers des recherches sur PC aux États-Unis ». La firme ajoute par ailleurs que son moteur de recherche « est également utilisé par Yahoo, AOL, Amazon et Twitter » et que « Bing sera en première ligne de la recherche intelligente grâce à son investissement dans l’intelligence artificielle ».

Notons que l’usage de Google au travers de Siri ne permettra pas au géant de Mountain View de collecter des données via votre compte Google. Apple a en effet veillé à ce que les résultats proposés par Siri soient systématiquement chiffrés et anonymisés.

Mots-clés applebinggooglesiri