Clicky

Skype n’est plus disponible en Chine

Le gouvernement chinois vient de faire une nouvelle victime avec Skype, le service de messagerie de Microsoft. Depuis quelque temps, les utilisateurs chinois ont pu observer que l’application du géant IT n’est plus disponible sur l’App Store. En octobre 2017, Skype a également été supprimé des plateformes de téléchargement Android présent en Chine, notamment ceux des groupes Tencent, Xiaomi et Qihoo.

Pour expliquer la suppression de Skype sur l’App Store, une porte-parole d’Apple a déclaré que la société avait été interpellée par le ministère de la sécurité publique chinoise sur l’existence de « plusieurs applications de voix sur IP qui ne respectent pas les lois locales. » De son côté, Microsoft a indiqué au New York Times que « L’application Skype avait été retirée temporairement des boutiques en ligne. »

newskype-640x360

Pour rassurer les utilisateurs du service en Chine, la firme de Redmond a annoncé qu’elle « était en train de travailler pour réinstaller l’application aussi vite que possible. »

Forte censure en Chine

Skype n’est pas le premier à faire les frais de la censure excessive en Chine. Plus tôt cette année, WhatsApp, le service de messagerie de Facebook a également été bloqué dans l’Empire du Milieu.

Depuis de nombreuses années, plusieurs réseaux sociaux à l’instar de Twitter, Facebook, Line, Gmail, Instagram ou encore YouTube ne sont plus disponibles en Chine. La suppression de ces services occidentaux profite aux réseaux sociaux « made in China » comme Weibo, le principal réseau social chinois.

Suppression des applications VPN

En Chine, certaines fortes têtes tentent tant bien que mal de contourner la loi pour pouvoir utiliser les applications victimes de censures. Nombreux sont ceux qui se connectent grâce aux VPN (Virtual Private Network) pour accéder à des services comme Facebook ou Twitter.

Au courant de ces pratiques, la Chine n’a pas hésité à renforcer les lois pour limiter le plus possible l’utilisation de VPN. Depuis janvier 2017, 674 applications VPN ont été supprimées dans le pays.

Reste à savoir quel sort la Chine réservera à Skype et si ce dernier a encore une chance de refaire de la place dans l’Empire du Milieu.

Mots-clés microsoftskype

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !