Snapchat draine énormément la batterie des smartphones selon une étude

Même si nos smartphones sont les compagnons idéaux dans la vie quotidienne, ces derniers souffrent d’un souci très connu des utilisateurs. Ce souci, c’est une autonomie de batterie plutôt faible – comparé aux modèles moins évolués datant du début de la téléphonie – qui tend à diminuer avec le temps. Le mauvais élève souvent pointé du doigt n’est autre qu’Apple et ses iPhone, dont l’énergie des smartphones fond comme neige au soleil au fil des mois. Mais nos applications sont également responsables d’une autonomie plus faible et une start-up française nommée Greenspector a tenté de dresser un tableau comparatif (disponible à cette adresse).

Le plus mauvais élève n’est autre que Snapchat qui draine énormément la batterie des smartphones, comparé à WhatsApp, gagnant du classement.

Snapchat

Autant dire que si vous êtes un grand utilisateur de Snapchat et que votre batterie tient en général deux heures, vous saurez pourquoi !

Les applications énergivores recensées dans un tableau

C’est aujourd’hui une société française qui est mise en avant avec sa dernière étude : Greenspector. La start-up a tenté de savoir quelle application, parmi dix populaires sélectionnés, était la plus énergivore. C’est Snapchat qui apparaît comme le mauvais élève avec une consommation de 30 mAh – soit une autonomie de deux heures pendant utilisation. Il faut dire que lorsque vous lancez l’application, cette dernière accède immédiatement à l’appareil photo. De quoi faire baisser drastiquement la batterie !

WhatsApp s’impose quant à lui comme le bon élève avec une consommation de 5,65 mAh.

Au niveau des données échangées pendant l’utilisation, c’est WeChat, très populaire en Chine, qui arrive à la première place – suivi (une nouvelle fois) par WhatsApp, également bon élève. Snapchat est encore une fois dernier : rien d’étonnant lorsque l’on sait que l’application repose sur un flux constant de photos et vidéos échangées !

Autant dire que pour économiser votre batterie en extérieur, il vaut mieux limiter au maximum votre utilisation de Snapchat. Idem pour les données échangées. Préférez attendre d’être chez vous et profiter d’un chargeur – et une connexion WiFi – pour regarder les photos/vidéos de vos amis !

Une étude qui a le mérite de faire le point sur une donnée souvent oubliée à propos des applications.

Mots-clés snapchat