Snapchat : un ado arrêté après avoir posé avec une arme

L’histoire se déroule dans la ville de New Bedford aux États-Unis. Un jeune a été arrêté le 29 juillet 2018 après avoir posté une photo de lui avec un revolver en main sur Snapchat. Le juge chargé de l’affaire ne lui a pas accordé une quelconque libération sous caution, sachant que ce dernier a déjà eu des problèmes avec la justice concernant une affaire de vol à main armée à Plymouth.

Javon Gamboa Leao, à peine âgé de 18 ans, comparaîtra devant la justice pour une audition de dangerosité le 3 aout 2018 devant le tribunal de district de New Bedford.

Selfies Armes

Leao serait déjà accusé de différents chefs d’accusation dont détention d’arme à feu sans permis, possession illégale de munitions, de possession illégale d’un dispositif d’alimentation de grande capacité et de possession de Xanax.

Les détectives de l’Unité des Gangs ou la NBPD ont pu retrouver le jeune homme après une vidéo qu’il aurait postée sur Snapchat le montrant à Monte Park.

Arrêté grâce à Snapchat

Snapchat est sans aucun doute l’un des réseaux les plus célèbres concernant la publication de vidéos. Les jeunes sont ceux qui l’utilisent le plus et les vidéos qu’ils publient sont très diversifiées. On y retrouve des petits films humoristiques ou tout simplement des vidéos pour s’afficher au public.

C’est d’ailleurs en publiant ce genre de vidéo que Leao a été intercepté par les forces de l’ordre.

On le voit dans l’une de ses vidéos pointer une arme chargée vers l’écran. Dès que cette vidéo est tombée entre les mains de la police, elle n’a pas attendu pour venir l’arrêter. C’est dans une voiture à Monter Park que les forces de l’ordre ont pu le trouver.

Accusation de vol à Plymouth

En fouillant la voiture de Leao, la police a découvert deux revolvers de calibre 38 tous deux chargés de cinq cartouches. Ils ont également trouvé un dispositif d’alimentation de grande capacité, 30 munitions, une paire de baskets dans une boîte à chaussures ainsi qu’une demi-pilule de Xanax.

Le jeune homme semble être déjà habitué à enfreindre la loi.

Il a déjà été interpellé le 26 avril au tribunal du district de Plymouth sur des accusations de vol dans lesquelles de l’argent liquide et un téléphone portable avaient été dérobés. Une photo du téléphone a même été postée sur son compte Snapchat. Pour couronner le tout, la voiture dans laquelle il a été intercepté n’était pas la sienne.

Mots-clés snapchat