Snlg : un accessoire pour téléphoner avec son doigt

Le Snlg n’est clairement pas un accessoire comme les autres et c’est bien logique car il a été pensé afin de vous permettre de téléphoner… avec votre doigt. Et non, ce n’est pas une blague. Il utilise en effet la technologie de la conduction osseuse pour acheminer le son jusqu’à l’oreille de son utilisateur, en s’appuyant sur un bracelet placé autour de son poignet.

L’appareil se présente à la base sous la forme d’un simple bracelet connecté. Il ressemble beaucoup aux autres produits concurrents et il sera d’ailleurs doté des mêmes fonctionnalités.

Tel

Avec ce bracelet connecté, vous allez pouvoir téléphoner avec votre doigt.

Grâce à lui, l’utilisateur pourra être notifié en cas d’appel entrant et il pourra aussi le programmer pour vibrer à la réception d’un message ou d’un courriel.

Un bracelet connecté un peu particulier

Il emprunte aussi des fonctions propres aux coachs électroniques. Grâce à lui, l’utilisateur pourra suivre son activité au travers d’une application mobile développée spécialement pour l’occasion.

Mais ce n’est pas le plus intéressant. Le Snlg est aussi équipé d’un module BCU (Body Conduction Unit) et il sera ainsi capable de générer des vibrations à travers le bras, la main et les doigts de l’utilisateur. En s’appuyant sur de puissants algorithmes, il pourra ainsi acheminer le son des appel au bout de notre doigt.

Il suffira alors de le placer sur notre oreille pour entendre la voix de notre correspondant. Il sera d’ailleurs possible de régler le volume sonore en appuyant sur les boutons placés sur la tranche du dispositif. Et pour lui répondre ? Le bracelet intègre un microphone, tout simplement.

Grâce à ce procédé, le Snlg consommera peu d’énergie. Le constructeur estime ainsi qu’il sera capable de tenir sept jours en veille ou quatre heures en communication. La recharge complète se fera en à peine une heure pour sa part.

Un bracelet compatible avec l’Apple Watch

Derrière, le bracelet est aussi équipé d’une puce Bluetooth LE et il est en plus certifié IP56. Il se décline en trois coloris différents, et plus précisément en noir, en bleu ou en blanc.

Il y a aussi un autre point très intéressant. Si le bracelet peut être porté comme… un simple bracelet, il sera aussi possible de l’accrocher au cadran d’une montre et il se paye en plus le luxe d’être compatible avec l’Apple Watch.

Si l’aventure vous tente, alors il suffit de vous rendre sur KickStarter. Le produit n’est effectivement pas encore disponible dans le commerce mais cela ne l’empêche pas de rencontrer un vif succès. La campagne vient de dépasser les 425 000 $ alors que ses créateurs n’avaient besoin que de 50 000 $ pour lancer la production du bracelet.

Côté prix, il faudra compter 129 $ pour un exemplaire du produit, en early bid.