Sommarøy, la ville qui veut vivre en dehors du temps

Sommarøy se trouve en Norvège, au-delà du cercle arctique. La ville vit donc selon un rythme assez insolite. Là-bas, une journée peut durer soixante-neuf jours et ses habitants estiment donc qu’ils devraient vivre en dehors du temps.

Sommarøy n’est pas la ville norvégienne la plus connue au monde. Elle tient en réalité davantage de la bourgade, avec seulement trois cents habitants recensés en 2017. Toutefois, si la ville était à l’origine un simple village de pêcheurs, elle a fini par devenir une destination touristique très prisée.

Crédits Pixabay

Ce succès, elle le doit avant tout à ses magnifiques paysages, mais ce n’est cependant pas pour ces derniers qu’elle fait actuellement parler d’elle.

Sommarøy, la ville en dehors du temps

Comme indiqué un peu plus haut, Sommarøy se trouve en effet au-delà du cercle arctique et la ville bénéficie donc d’un niveau d’ensoleillement assez peu commun. Là-bas, le soleil ne se couche pas du 18 mai au 26 juillet et donc pendant 69 jours. Ensuite, la nuit tombe pendant plusieurs mois, de novembre à janvier.

De leur côté, les habitants ont donc adopté un rythme complètement décalé.

Lorsque le Soleil revient, les habitants de Sommarøy ne tiennent effectivement plus compte du cycle habituel. Les enfants peuvent ainsi aller se baigner en pleine nuit et les entreprises et les commerces adoptent des horaires un peu plus larges. Il n’est ainsi pas rare de croiser des gens se rendant au travail à deux heures du matin, ou même tondant leur pelouse.

Dans ce contexte, les habitants de la ville estiment que les règles habituelles en matière de temporalité ne devraient plus s’appliquer à leur ville.

Une pétition pour s’affranchir du temps

La semaine dernière, ils se sont ainsi réunis lors d’une assemblée publique afin de mettre au point et de lancer une pétition visant à faire de Sommarøy une ville située « en dehors du temps ». Ils souhaitent en effet formaliser leur manière de vivre et ils veulent notamment introduire plus de flexibilité au niveau des horaires de bureau et d’école.

Pour eux, c’est le Soleil qui rythme leur vie et ils estiment donc que les règles habituelles ne peuvent pas s’appliquer à leur manière de vivre.

Bien sûr, pour le moment, on ignore si le gouvernement norvégien leur prêtera une oreille attentive, mais leur mouvement a au moins dépassé les frontières norvégiennes, ce qui est plutôt bon signe.

Mots-clés insolite