SongSmith : vous chantez, Microsoft vous accompagne…

C’est avec beaucoup de honte que je dois vous avouer avoir complètement loupé la sortie de Microsoft SongSmith. Inutile de vous dire que mon Reader sera fouetté comme il le mérite et que cela ne se reproduira pas. Surtout que la firme de Redmond a bien fait les choses, comme peuvent en attester ces quelques vidéos bonus dénichées rien que pour vous.

songsmith_1

songsmith_2

Parfois, il m’arrive de chanter. Pas souvent, mais parfois. Lorsque je suis seul sous la douche ou en voiture. Et à chaque fois, c’est la même chose : j’ai l’impression de bien chanter, je m’enregistre pour en avoir le coeur net et ensuite je pleure toutes les larmes de mon corps alors même que mon chat, épuisé nerveusement, court se réfugier sous mon clic-clac.

Mais bon, ce n’est pas parce qu’on chante mal et qu’on n’a pas l’oreille musicale qu’il faut se taire, non ? Et les gars de chez Microsoft doivent penser comme moi puisqu’ils ont lancé un logiciel d’accompagnement capable de faire des merveilles. Même qu’il y a de fortes chances qu’il rencontre beaucoup de succès auprès des futurs Star-Académiciens.

songsmith_3

Ainsi, SongSmith est capable de générer tout un accompagnement musical adapté à la voix du chanteur. Il vous suffit juste de choisir le style musical qui vous convient le mieux pour qu’il se charge du reste et balance de la guitare, du piano, de la batterie, du ukulélé à la volée. Et oui, cette dernière phrase rime mais ce n’est pas du tout voulu.

Pour ceux qui connaissent, SongSmith se rapproche assez d’un GarageBand. Si vous n’êtes pas chanteur dans l’âme, vous avez aussi la possibilité de jouer de la guitare ou de n’importe quel autre instrument pour qu’il vous génère la composition la plus adaptée à votre style. Attention quand même, parce que le logiciel de Microsoft n’est pas un générateur de talent non plus. Si vous êtes une quiche, vous resterez une quiche, mais instrumentée.

songsmith_4

Alors du coup, des petits malins ont eu l’idée d’utiliser SongSmith pour détourner certains morceaux. On peut citer Creep, de Radiohead ou encore le célèbre Wonderwall d’Oasis. Et à en voir les vidéos qui suivent, on peut dire sans se tromper qu’ils se sont bien marrés en faisant ça.

Et avant que j’oublie, SongSmith ne coûte que 29€ mais vous pouvez toujours télécharger la version d’essai limitée à six heures pour vous en faire une idée. Ce qui est sûr, c’est qu’à ce prix-là, j’en connais quelques uns qui ne vont pas hésiter longtemps avant de dégainer leur carte bleue.