Clicky

Sony A7R Mark III : le retour du fils prodigue

Sony a tenu une conférence de presse cette nuit afin de lever le voile sur une nouvelle version de son hybride premium : le Sony A7R Mark III. Les améliorations sont nombreuses et pertinentes.

La forme ne change pas. L’hybride hérite en effet du boîtier du modèle précédent et il conserve également la même ergonomie. Le constructeur a donc placé deux molettes de chaque côté de la poignée et il a placé en plus sur l’épaule droite une roue dédiée à la sélection des modes et à la compensation de l’exposition.

A7R Mark III : image 1

Ces dernières sont placées autour de deux boutons programmables, des boutons placés en dessous du déclencheur et de la bague de mise en route.

A7R Mark III : un design inchangé, et une fiche technique proprement hallucinante

A l’arrière, on trouve l’immense viseur et l’écran inclinable, mais aussi une molette de sélection, un stick analogique, les boutons AF-ON/AEL et les diverses touches de fonctions habituelles, accompagnées de deux autres boutons programmables. Le bouton permettant de lancer l’enregistrement d’une vidéo se retrouve pour sa part à droite du viseur.

L’A7R Mark III ne fait aucun compromis au niveau de la connectique et il embarque ainsi une prise micro, une prise casque, une sortie HDMI, un connecteur USB Type-C et pas moins de deux lecteurs de cartes SD.

Les experts apprécieront, et ce même si un seul de ces lecteurs est compatible avec l’UHS-II.

L’intérieur du boîtier n’a pas grand-chose à voir avec celui de la génération précédente. Le constructeur nippon a en effet mis les petits plats dans les grands et le boîtier embarque ainsi un capteur de 42,4 millions de pixels. Fidèle à ses habitudes, Sony a opté pour un capteur stabilisé et il a placé derrière un BIONZ X pour en tirer pleinement parti.

Le capteur du A7R Mark III est bien évidemment dénué de filtre passe-bas et il est en plus doté d’une plage dynamique atteignant les 15 diaphragmes, le tout avec un nouveau traitement anti-bruit et la possibilité de gérer des RAW en 14-bit. Le mode rafale est capable d’atteindre les dix images par secondes en RAW et on trouve en plus un système de mise au point basé sur 425 points de détection de contraste. La sensibilité est comprise pour sa part entre 100 et 32 000 ISO, avec un mode étendu permettant d’atteindre les 50 ou les 102 400 ISO.

A7R Mark III : image 3

Pixel Shift, 4K et un nouveau viseur OLED au programme

Grosse nouveauté, l’A7R Mark III intègre le Pixel Shift et il sera donc capable de combiner plusieurs vues pour produire l’image de la meilleure qualité possible.

Sony a apporté le plus grand soin au viseur OLED et ce dernier atteint ainsi une définition de 3,69 millions de pixels avec un taux de rafraîchissement compris entre 60 et 120 Hz.

Les boîtiers hybrides de la marque nippone sont réputés pour leurs performances en matière de capture vidéo et ce nouveau modèle ne déroge évidemment pas à la règle. Il sera donc capable de capturer des vidéos en 4K et il supportera l’Hybrid Log-Gamma, le S-Log 2 et le S-Log 3. Il sera aussi possible de tourner en 1080p à 100 Mbit/s avec une cadence maximale de 120 images par seconde.

L’A7R Mark III sera livré avec une suite logicielle complète composée de trois programmes différents : Remote (télécommande), Edit (édition) et Viewer (visionneuse). Elle sera totalement gratuite.

En parallèle, Sony a également profité de l’occasion pour présenter deux nouvelles optiques : un 24-105 mm f/4 et un 400 mm f/2.8.

Le boîtier sera proposé à partir du mois de novembre à un prix de 3500 € sans objectifs. Le 24-105 mm f/4 coûtera 1300 € pour sa part, et la marque n’a pas encore communiqué le prix de vente du 400 mm f/2.8.

A7R Mark III : image 2 A7R Mark III : image 4 A7R Mark III : image 5

Mots-clés sonysony a7r iii

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.