Sony affirme que le PSVR a un grand avenir mais que les joueurs ne doivent pas s’impatienter

Beaucoup de joueurs sont tournés vers la réalité virtuelle, synonyme de technologie aux nombreuses possibilités pour le monde vidéoludique. Malheureusement, cette dernière est difficilement accessible avec un coût financier certain. Le PSVR de Sony s’est donc imposé comme le casque de réalité virtuelle le plus accessible du marché – tout en ne fonctionnant qu’avec la PlayStation 4. Une preuve que la firme japonaise mise à fond sur la VR contrairement à des concurrents qui n’auront proposé telle technologie sur leurs consoles. C’est à travers la voix de Shawn Layden, très bavard ces derniers jours, que Sony a de nouveau affirmé son envie de miser sur la réalité virtuelle, en interview chez Game Informer.

Shawn Layden a évoqué l’avenir du PSVR, mais aussi ce à quoi pourrait ressembler le casque dans 10 ans.

L’homme a également invité les joueurs à ne pas s’impatienter.

Le PSVR compte prendre son temps pour se développer

Sony a pris beaucoup d’avance sur le terrain de la réalité virtuelle. Dans une interview pour Game Informer, Shawn Layden a évoqué ce à quoi pourrait ressembler le casque dans plusieurs années.

Seulement voilà : les joueurs ne devront pas se montrer pressés avant que la technologie atteigne des sommets !

Le problème aujourd’hui, c’est que certains en attendent énormément, mais n’ont pas beaucoup de patience. Ils sont du genre à se dire « Oh ! Le PSVR est super ! Mais quand fera-t-il telle taille ». Je tente de remettre les choses dans leur contexte en expliquant « Vous vous souvenez de ce téléphone Nokia rigolo qui avait une sonnerie que tout le monde avait à cette époque ? Vous ne pouvez pas imaginer ce modèle puis regarder votre actuel smartphone et vous rappeler les étapes qui ont dû être franchies pour en arriver là. De la même façon, lorsque vous pensez au PSVR, personne ne sait à quoi il ressemblera dans dix ans. Les changements seront importants. Vous ne pouvez proposer la version 5.0 sans passer par la 1.0. Tout simplement.

Le message est plutôt limpide : les plus pressés devront calmer leurs ardeurs tandis que Sony poursuivra ses efforts du côté de la réalité virtuelle. Espérons que d’ici là, la technologie sera moins coûteuse, plus accessible et la ludothèque plus fournie !

Mots-clés playstation vrsony