Clicky

Sony et GeoHot ont passé un accord

Que de rebondissements, les amis, que de rebondissements ! L’affaire qui a opposé Sony à GeoHot suite à la publication de la clé de sécurité de la PlayStation 3 a déjà fait couler beaucoup d’encre et nous en avons parlé à maintes reprises dans plusieurs articles dédiés. Finalement, tout semble s’être arrangé puisque le constructeur nippon a annoncé hier qu’il abandonnait les charges retenues à l’encontre du jeune pirate. Apparemment, un accord de principe a été passé entre les deux parties et c’est finalement une bonne chose.

On précisera tout-de-même que cet accord a été conclu le 31 mars dernier. Et oui, cela ne date pas d’hier mais l’annonce officielle a été publié sur le blog dédié à la PlayStation hier. Forcément, GeoHot et Sony sont très contents d’avoir trouvé un terrain d’entente et on se doute bien que notre pirate doit être plutôt rassuré. En effet, il pourra enfin dormir sur ses deux oreilles et c’est évidemment une bonne chose. Se retrouver devant un tribunal, ce n’est pas forcément une situation très confortable.

Concernant les termes de l’accord passé entre le constructeur et le pirate de la PlayStation 3, il faut juste savoir que George Hotz est désormais sous injonction permanente. Il s’est ainsi engagé à ne plus pirater les produits de la firme. S’il ne respecte pas ses engagements, alors il risque entre 10.000 et 250.000 dollars d’amende. Cela étant dit, on notera qu’il n’est pas muselé pour autant. Pas du tout, même, puisqu’il appelle toujours à un boycott des produits de la firme sur son blog personnel.

Alors bien sûr, la plupart des gens ne manqueront sans doute pas de pointer du doigt Sony mais il ne faut pas oublier que toutes les PlayStation 3 vendues dans le monde le sont à perte. Concrètement, la console coûte beaucoup plus cher à produire et son prix de vente ne permet pas au constructeur de s’y retrouver. Finalement, ce qui lui rapporte de l’argent, c’est la vente des jeux et on comprend par conséquent pourquoi la divulgation de la clé de sécurité de la PlayStation 3 l’a particulièrement ennuyé. Au passage, on pourra noter qu’il en va de même pour les autres consoles du marché hein.

Cela dit, en ce qui me concerne, ce qui m’étonne le plus, c’est que Sony renonce à ces poursuites aussi facilement. Jusqu’à présent, les juges et les tribunaux semblaient aller dans son sens et le constructeur avait de grandes chances de gagner son procès. On ne sait donc pas ce qui l’a poussé à signer cet accord avec GeoHot mais c’est quand même une bonne chose, et autant pour le pirate que pour la firme. Poursuivre un pirate et lancer ses avocats à ses trousses, ce n’est pas le meilleur moyen de soigner son image auprès de ses clients et de ses prospects. Quelque part, on pourrait donc penser que le seul objectif du constructeur était de mettre en garde les bidouilleurs du monde entier.

Via

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.