Sony : la division jeux vidéo est la plus lucrative

Les jeux vidéo rapportent gros depuis quelques années, et alors que certains jeux comme GTA V ce sont imposés parmi les produits culturels les plus vendus, voilà que l’on apprend que la division Game & Network Services de Sony est celle qui affiche la plus belle marge de bénéfice sur le trimestre avril-juin 2016.

Ce n’est pas la première fois que cela se produit, les résultats financiers de Sony sont depuis quelques temps en faveur de sa branche jeux vidéo, qui profite d’un succès qui se confirme de plus en plus, et si l’on en croit les chiffres, la PlayStation 4 y serait pour quelque chose.

PS4-Sony

La division jeux vidéo de Sony réalise de beaux bénéfices, notamment grâce à la PS4

Rien d’étonnant ici, la console de jeu du géant japonais connait un très grand succès depuis sa sortie en novembre 2013, et certains titres exclusifs sortis récemment ont permis à la firme d’engranger de jolis bénéfices.

La branche jeux vidéo au beau fixe…

43,5 millions, c’est le nombre de PlayStation vendues à travers le globe depuis son lancement, un nombre qui impressionne et qui permet à la division jeux vidéo de Sony d’afficher un chiffre d’affaire de 330 milliards de Yen (2.8 milliards d’euros), pour une hausse de près de 14%. Le bénéfice net arrive donc à hauteur de 44 milliards de yen (382.4 millions d’euros), un record.

Ces résultats pour le moins bluffants sont également dus à la sortie de titres exclusifs à la PS4, lancés au cours de ce trimestre. On mentionnera surtout Uncharted 4, qui a rencontré un grand succès d’estime et qui s’est très bien vendu, mais aussi – dans une moindre mesure – Ratchet & Clank, lui aussi lancé sur la même période.

Quand les autres divisions sont en recul

Malgré les excellents résultats de la division jeux vidéo, la firme accuse une diminution de son bénéfice global, passant de 82.4 milliards de Yen (716 millions d’euros) l’an passé, à 21,2 milliards de yen (184,8 millions d’euros) cette année. Une année qui n’est toutefois pas terminée, d’ailleurs Sony a toujours pour objectif d’atteindre les 80 milliards de Yen de bénéfice avant la fin de la présente année fiscale.

Malgré tout, le challenge risque d’être difficile à relever.

En effet, les branches mobiles et cinéma de Sony sont en difficulté, avec une baisse des ventes de smartphone (« seulement » 3,1 millions de mobiles livrés sur ce trimestre) et un recul des bénéfices de Sony Pictures (en perte de 93 millions d’euros).

C’est toutefois la division des semi-conducteurs (composants électroniques) qui fait définitivement mal au bilan de Sony avec une perte de 378 millions d’euros. Il faut dire que cette filiale en pleine restructuration, a été touchée de plein fouet par le séisme de Kumamoto (le 16 avril dernier) qui a grandement endommagé les usines de production de ces composants.

Mots-clés playstation 4sony