Sony lance S. Ride et vient marcher sur les traces d’Uber

Sony est une entreprise polyvalente qui propose un large choix de produits et de services : téléviseurs, consoles de jeux, Smartphones haut de gamme… Mais ce n’est pas tout, car la société nipponne vient d’élargir son champ d’action en lançant une application de taxi-hailer.

Baptisée « S. Ride », cette nouvelle application mobile de type Uber permet de trouver un taxi à proximité et le réserver en ligne d’un simple clic sur son téléphone. Contrairement à ce que vous pourrez croire, le S ne signifie pas Sony. Il correspond à trois mots qui veulent respectivement dire « simple », « intelligent » et « rapide » en français.

L’appli à été lancée la semaine dernière à Tokyo par Minna no Taxi, une entreprise rattachée à Sony Corporation et Sony Paiement Services, en partenariat avec plusieurs autres sociétés japonaises.

Uniquement au Japon

Il a été annoncé que S. Ride et ses services ne seront disponibles qu’au Pays du soleil levant seulement. À préciser également que l’application ne permettra uniquement que de commander des taxis.

Il faut en effet savoir que les services de portage sont interdits au Japon, ce qui explique pourquoi des géants comme Lyft ou Uber ne proposent pas leurs services sur le territoire.

Rien ne laisse entendre que l’application S. Ride pourrait débarquer à l’étranger dans un futur proche. Un porte-parole de Sony a d’ailleurs clairement précisé que l’entreprise nipponne n’avait pas l’intention de lancer sa nouvelle appli dans d’autres pays que le Japon pour le moment.

Un partenariat avec Uber ?

Malgré l’interdiction des services de portage au Japon, Uber est quand même décidé à s’implanter dans le pays, quitte à devoir proposer autre chose. Le média économique Bloomberg rapporte ainsi que l’entreprise serait vivement intéressée par un partenariat avec une compagnie de taxi nipponne.

On ne sait pas encore s’il pourrait s’agir de Sony, mais cette nouvelle coïncide avec une annonce faite par la société japonaise en février dernier. Cette dernière avait annoncé son intention d’utiliser des algorithmes d’intelligence artificielle pour prédire la demande durant toute la journée.

Mots-clés japonsonytaxiuber