Sony tient ses positions sur le mobile et réfléchit à son avenir

Dans une longue Interview accordée au quotidien britannique The Guardian, Kaz Hirai – PDG de Sony – a eu l’occasion d’évoquer les projets de sa firme et de parler de l’amour qu’il voue à la Tech. Interrogé au sujet de la division mobile de Sony et de son avenir sur le marché, le chef d’entreprise tokyoïte a par ailleurs tenu à mettre les choses au clair. En dépit d’une concurrence très palpable et des difficultés que rencontre effectivement la gamme Xperia sur le marché, Sony ne compte pas jeter l’éponge.

Mieux, au-delà de continuer à tenir ses positions, la firme serait d’ores et déjà en train de réfléchir à l’avenir et notamment aux technologies mobiles de demain. Celles qui pourraient remplacer nos actuels smartphones. Car, oui, pour Sony, le secteur n’est pas voué à rester éternellement centré sur ces derniers.

Dans une interview accordée à The Guardian, Kaz Hirai, le boss de Sony, a indiqué qu’en dépit d’une concurrence féroce, sa firme continuera à faire des mobiles.

Selon Kaz Hirai, Sony doit en effet penser à long terme et songer à « l’après-smartphone ». Une formule qui pourrait faire sourire en 2018, mais qui résumerait à la fois l’optique de l’entreprise pour les prochaines années, et son objectif. En y réfléchissant suffisamment tôt, Kaz Hirai espère notamment être en mesure de positionner Sony en tant que leader sur la prochaine technologie mobile. Une ambition que le dirigeant ne prend d’ailleurs pas la peine de dissimuler.

La gamme Xperia reste importante aux yeux de Sony, qui souhaite persévérer… sans pour autant se focaliser sur le smartphone

S’il est difficile d’imaginer Sony inverser radicalement la tendance avec ses mobiles estampillés Xperia, la firme doit – selon son CEO – continuer de proposer des smartphones et à rester présente sur le marché en attendant que le vent tourne.

« Nous [ne restons pas sur le marché] parce que nous pensons que les smartphones représentent le futur, mais parce que nous devons conserver des appareils connectés au réseau en vue de communiquer. Si nous désertons le secteur de la communication, nous n’aurons pas l’opportunité de jouer un rôle lors du prochain changement de paradigme » déclare Kaz Hirai avant de revenir plus précisément sur ce qui constitue visiblement son plan d’action.

« L’enjeu n’est pas le smartphone tel qu’on le connait actuellement, c’est plutôt d’imaginer ce que pourrait être l’après-smartphone et ce que l’on fera [dans le futur] pour être un acteur de ce [nouveau] marché – et idéalement en être le leader. C’est pour cette raison stratégique que nous restons, non pas focalisés sur le smartphone en lui-même, mais sur le secteur de la communication« .

Il n’empêche que nous sommes, en ce qui nous concerne, très curieux de voir ce que Sony Mobile nous réserve pour le MWC – qui approche désormais à grands pas.