Sony vient de dévoiler un capteur de 48 millions de pixels pour les smartphones

Sony a mis au point un nouveau capteur IMX. Doté d’une résolution de 48 mégapixels, le nouveau composant se veut être une référence dans le domaine de la photographie sur smartphone.

La division mobile de Sony est certes en difficulté, mais le constructeur reste jusqu’ici le leader du marché des capteurs photographiques pour smartphones. Preuve en est, de plus en plus de constructeurs optent pour des optiques fabriquées par le géant japonais de l’électronique. On pense notamment à Huawei, Lenovo, UMiDIGI, Vernee  ou encore aux Français Wiko et Archos. Les capteurs IMX actuels sont déjà très appréciés en raison de leur efficacité, mais Sony n’a visiblement pas voulu en rester là. Après tout, pour rester compétitive sur ce secteur, la firme doit continuer à innover. D’autant plus qu’elle n’est pas en position de monopole.

Sony Xperia XZ1 : photo 1

Pour mieux répondre aux besoins des consommateurs et faire face à ses concurrents, Sony vient ainsi de lever le voile sur un capteur révolutionnaire. Avec sa résolution de 48 millions de pixels, l’IMX586 est un composant unique en son genre.

Un nouveau capteur avec le nombre de pixels le plus élevé du marché

Avec près de 50 mégapixels, l’IMX586 est le capteur photo pour smartphones ayant actuellement le nombre de pixels le plus élevé. Face à cet exploit, Sony le décrit comme une alternative au capteur des appareils photo reflex haute performance. Il permet effectivement de capturer des images haute définition via un téléphone mobile. La définition en question peut atteindre 8000 x 6000.

Néanmoins, nous savons depuis toujours que le nombre de pixels n’est pas toujours représentatif de la qualité des photos et vidéos.

Certains smartphones dotés d’un module photo de 12 mégapixels arrivent par exemple à faire de plus belles photos que d’autres avec un APN de 16 mégapixels ou plus.

Des pixels de 0,8 micron

Contrairement à la plupart des capteurs actuels qui utilisent des pixels supérieurs à 1 micron, l’IMX586 adopte des pixels de 0,8 micron. En fait, avec une telle caractéristique, le nouveau composant de Sony possède désormais les pixels les plus petits du marché.

Il faut savoir que le recours à des pixels très petits risque de dégrader la qualité des photos en basse luminosité. Pour remédier à cela, Sony affirme avoir eu recours à des filtres couleur quadri-Bayer en permettant à chaque pixel d’utiliser des signaux provenant des quatre pixels adjacents.

Grâce à cette technique, l’IMX586 offrira en théorie un rendu comparable à celui d’une image de 12 mégapixels prise avec un capteur avec des pixels de 1,6 micron.

Concernant le prix et la disponibilité, Sony compte livrer des échantillons de son nouveau capteur à partir du mois de septembre avec un prix unitaire de 3000 yens (23 €).

Mots-clés sony