SpaceX : bientôt des fusées pour voyager plus vite sur la Terre ?

Une décennie, c’est le délai annoncé par SpaceX pour mettre au point son concept de voyage de ville à ville sur Terre dans une fusée conçue pour voyager dans l’espace. C’est la présidente de SpaceX en personne, Gwynne Shotwell, qui a fait cette déclaration lors de la conférence TED qui s’est tenue à Vancouver en début de semaine.

Elle a assuré que selon les plans de SpaceX, la technologie qui permettra d’effectuer ce type de voyage sera opérationnelle d’ici une dizaine d’années.

Le projet de voyage de ville à ville proposée par l’entreprise d’Elon Musk se fera à l’aide d’une fusée capable d’embarquer une centaine de personnes. Ce sera plus rapide qu’un voyage par avion et le trajet d’un point à un autre de la Terre sera bouclé en 30 à 40 minutes.

La responsable d’exploitation de SpaceX est également confiante sur le fait que sa compagnie sera en mesure de réaliser un voyage vers la planète Mars d’ici là.

Des billets à la mesure de la rapidité du voyage

Selon les estimations de la cadre de SpaceX, le prix du billet pour un voyage intercontinental se situera entre le prix d’un billet pour la classe affaires et celui de la classe économique, c’est-à-dire aux alentours du millier de dollars.

Pour tempérer cette valeur, Shotwell met avant l’argument selon lequel la durée du voyage sera beaucoup plus courte que si on voyageait en avion pour la même destination. Il sera ainsi possible de partir pour Riyad le matin et de revenir le jour même à l’heure du dîner.

Rentabiliser l’affaire en multipliant le nombre de voyages

Actuellement, un vol long-courrier ne fait habituellement qu’un seul trajet par jour sur un itinéraire défini. Avec une fusée, un aussi faible nombre ne serait pas rentable, à moins de multiplier le nombre de vols pour arriver jusqu’à une douzaine pour un itinéraire.

Des détails concernant l’équipement interne de la fusée ou le design de l’intérieur n’ont pas encore été dévoilés. Toutefois, la présidente de SpaceX a annoncé que des infrastructures d’accueil pour l’atterrissage et le départ seront construites à l’extérieur d’un centre-ville, s’étendant sur 5 à 10 kilomètres.

Avec cette annonce, SpaceX n’a pas manqué de faire un coup de communication digne de ses ambitions, on ne peut que lui souhaiter de réussir.

Mots-clés spacex