SpaceX a pu déterminer les causes de l’explosion de Falcon 9

SpaceX a essuyé un revers le 1er septembre dernier. La firme américaine était en train de procéder au remplissage des réservoirs du lanceur Falcon 9 en vue d’un essai statique de mise à feu des moteurs lorsqu’un dysfonctionnement s’est produit, entraînant l’explosion et la destruction de la fusée.

Problématique, d’autant qu’un satellite de télécommunications israélien se trouvait à son bord à ce moment-là, un satellite d’une valeur de 200 millions de dollars.

Explosion Falcon 9

SpaceX a finalement déterminé les causes de l’explosion de Falcon 9.

Suite à cet accident, SpaceX a ouvert une enquête, à laquelle ont participé la NASA, mais également l’US Air Force, sous la supervision de l’administration américaine de l’aviation civile.

Falcon 9 : une explosion qui a coûté cher à SpaceX et ses partenaires

La compagnie et ses soutiens ont examiné en détail le film de l’explosion, mais également les données transmises par les capteurs présents à bord du lanceur, sans succès. Ni SpaceX, ni la NASA, ni l’US Air Force ne sont parvenus à déterminer les causes de l’accident.

Faute de mieux, Elon Musk a donc publié plusieurs messages sur son compte Twitter pour exprimer son incompréhension et pour lancer un appel à tous les témoins de l’accident. Il leur a notamment demandé de lui faire parvenir tous les enregistrements audio et vidéos de l’accident afin de pouvoir analyser la scène sous plusieurs angles différents.

Un message qui avait été relayé plusieurs centaines de fois en l’espace de quelques jours.

Il faut croire que cette initiative a porté ses fruits, car SpaceX a fini par identifier les causes de l’accident.

D’après le communiqué publié par la firme, une brèche se trouvait au niveau du système d’approvisionnement en hélium de la fusée et c’est elle qui a provoqué son explosion dévastatrice. L’entreprise n’a d’ailleurs pas l’intention d’en rester là et elle compte bien poursuivre l’enquête afin de déterminer comment cette défaillance a pu lui échapper.

Une simple brèche au niveau du réservoir d’hélium ?

En attendant, cette explosion a aussi occasionné de lourds dégâts au complexe 40 de Cap Canaveral. Les autorités ont commencé à travailler sur sa remise en état, mais il faudra sans doute encore quelques semaines avant que tout ne rentre dans l’ordre.

Cet accident porte évidemment un coup à l’image de SpaceX, mais l’entreprise n’a pas de souci à se faire, pas vu l’état de son carnet de commandes en tout cas. Il compte actuellement un peu plus de 120 satellites répartis sur 70 missions, pour un coût total de 10 milliards de dollars.

D’après la firme, l’explosion du lanceur ne devrait d’ailleurs pas occasionner de retards. Elle compte évidemment deux autres sites de lancement situés en Floride et en Californie.

Mots-clés falcon 9spacex