SpaceX : cette fois, le lanceur s’est écrasé sur la barge

SpaceX a mis au point un lanceur réutilisable. Les trois précédents essais se sont bien déroulés mais cela n’a pas été le cas de la dernière tentative. Cette fois, le lanceur s’est en effet écrasé sur la barge mobile déployée au beau milieu de l’océan par l’entreprise. Il a été totalement détruit par l’impact, à la stupeur générale.

Envoyer des fusées dans l’espace coûte cher et c’est précisément ce qui a poussé l’entreprise à travailler sur un lanceur réutilisable. Grâce à cette stratégie, elle espère réduire le coût de ses prochains lancements.

Crash SpaceX

Le dernier lancement de SpaceX ne s’est pas très bien passé.

Si ses premières tentatives n’ont pas rencontré le succès escompté, SpaceX a tout de même réussi par trois fois à reposer le premier étage de son lanceur Falcon 9 sur une barge robotisée installée au beau milieu du Pacifique.

SpaceX a réussi par trois fois à récupérer son lanceur

L’entreprise a procédé à un nouveau lancement ce mercredi 15 juin. Cette fois, il ne s’agissait d’ailleurs pas d’un simple essai car la fusée tirée par ses soins transportait deux satellites de télécommunications appartenant à Eutelsat et ABS.

La première phase de l’opération s’est bien passée.

La fusée a décollée depuis la base de Cap Canaveral et elle a rapidement atteint l’altitude fixée par les ingénieurs, une altitude supérieure à 35 000 kilomètres. Les deux satellites ont alors été placés sur une orbite géostationnaire, comme prévu.

Le lanceur, lui, est retombé en direction de la barge. Il a rapidement mis en route ses moteurs secondaires afin de freiner sa chute mais tout ne s’est malheureusement pas passé comme prévu. Une enquête est en cours mais Elon Musk pense que le lanceur a été victime d’une baisse de puissance dans un de ses moteurs.

Il a donc frappé la barge à une vitesse bien trop importante et il s’est désintégré dans la foulée.

Les équipes au sol n’ont pas pu assister directement à la scène car le flux vidéo provenant de la barge a cessé de fonctionner pendant quelques secondes au moment de l’atterrissage. Lorsque la diffusion de la vidéo a repris, les ingénieurs de SpaceX se sont retrouvés face à un nuage de fumée et ils ont du attendre plusieurs minutes avant de constater l’échec de l’opération.

Un crash provoqué par une baisse de puissance au niveau d’un des moteurs du lanceur ?

L’entreprise a encaissé la nouvelle sans sourciller mais elle a la ferme intention de mener une enquête approfondie afin de déterminer les causes de cette panne.

En outre, il est important de noter que SpaceX prépare actuellement le lancement d’une nouvelle fusée, le Falcon Heavy (et donc la version lourdes du Falcon 9). Il est prévu pour septembre ou octobre prochain et il sera assez particulier car Elon Musk a l’intention de réutiliser le lancement de la fusée qui a servi au lancement de la capsule Dragon un peu plus tôt dans l’année, une capsule qui a ravitaillé la Station Spatiale Internationale.

Il s’agira d’ailleurs d’une grande première dans l’histoire de l’entreprise et… de la nôtre.

Toutefois, avant de pouvoir procéder à ce lancement, les ingénieurs de SpaceX vont devoir commencer par inspecter et nettoyer le lanceur. Ils devront notamment vérifier et contrôler l’état de sa structure mais aussi de ses réservoirs.

Mots-clés espacespacex