SpaceX : le lancement du Falcon Heavy au cœur de plusieurs thèses complotistes

SpaceX a réussi un véritable tour de force la semaine dernière en procédant au premier lancement du Falcon Heavy, le nouveau lanceur lourd de l’entreprise. L’événement a été suivi par de nombreuses personnes à travers le monde, et notamment par certains complotistes…

Le Falcon Heavy n’est pas un lanceur comme les autres. Haut d’environ soixante-dix mètres, il est capable de générer une poussée au décollage de 22 819 kN et il a la capacité de placer une charge utile de 63,8 tonnes en orbite basse ou de 26,7 tonnes en orbite de transfert géostationnaire.

starman

SpaceX a travaillé pendant plusieurs années sur ce lanceur, des années durant lesquelles l’entreprise a dû faire face à de nombreux obstacles.

Falcon Heavy, un lancement suivi par des millions de personnes

Après avoir reporté la date du premier vol à plusieurs reprises, le géant américain a finalement pu effectuer un premier essai le 6 février dernier. L’opération a été un véritable succès en dépit de la perte tragique du propulseur central du lanceur.

SpaceX a immortalisé cet instant de grâce en diffusant toute l’expérience en direct sur la toile et nous avons bien entendu été des millions à suivre l’événement en direct depuis notre smartphone ou notre ordinateur.

Les mordus de voyages spatiaux et d’astronomie n’ont cependant pas été les seuls à répondre à l’appel d’Elon Musk et l’événement a ainsi rencontré un certain succès auprès des complotistes.

Suite au premier vol du Falcon Heavy, de nombreuses théories fumeuses ont en effet commencé à voir le jour sur certains sites de la complosphère.

Parmi les plus banales, on en trouve une qui accuse tout simplement l’entreprise américaine d’avoir mis en scène toute l’opération en diffusant des images retouchées numériquement.

Un lancement peu apprécié des Flat Earthers

Les Flat Earthers pensent même que ce lancement a été monté de toute pièce afin de saboter leur mouvement. Leurs arguments ne changent pas d’ailleurs et ils invoquent ainsi l’absence d’étoiles ou de satellites pour appuyer leurs propos ou encore le fait que le Roadster libéré ne s’est pas mis à fondre en étant lâché dans l’espace.

Toutefois, en parallèle, on trouve aussi d’autres théories plus originales. Un internaute a en effet accusé publiquement Elon Musk d’avoir procédé à ce lancement pour… faire disparaître un corps.

D’après cette brillante théorie, le scaphandre installé dans le Roadster ne serait pas vide et il contiendrait ainsi un corps ou – pire – une personne droguée par les soins du PDG. Ce qui expliquerait le « Don’t panic » présent sur le tableau de bord, bien entendu.

Il existe bien entendu des variantes et l’une d’elles indique ainsi que la personne au volant du Roadster ne serait autre que le clone du PDG de SpaceX, un clone rentrant tranquillement sur sa planète d’origine.

Ce qui expliquerait finalement pourquoi Elon Musk prépare une invasion zombie.

Mots-clés spacex