SpaceX : Starman et sa Tesla Roadster ont dépassé l’orbite de Mars

Le 6 février 2018, une Tesla Roadster et son passager « Starman » ont été lancés dans l’espace par la Falcon 9 Heavy de SpaceX.

C’est le 3 novembre 2018 à travers un tweet que SpaceX a annoncé que la plus célèbre des « charges utiles » de l’histoire a parcouru suffisamment de kilomètres pour dépasser l’orbite de Mars.

spacex

« Emplacement actuel de Starman. Prochaine étape, le restaurant à la fin de l’Univers. » tel était le tweet qui fait aussi un clin d’œil à l’écrivain Douglas Adams. « Le restaurant au bout de l’Univers. » fait ici référence au deuxième roman de la série « Guide de l’autostoppeur de la galaxie » publié par l’auteur. La publication était accompagnée d’un diagramme montrant l’orbite et l’emplacement actuel du Tesla Roadster.

La Tesla Roadster et Starman ne resteront pas indéfiniment au-delà de l’orbite de Mars, car d’après les prévisions, ils devraient revenir à proximité de l’orbite terrestre en 2091.

La première voiture à explorer l’espace

Elon Musk, le PDG de Tesla et de Space X, ne lésine pas sur les moyens lorsqu’il s’agit d’aller à la conquête de l’espace. La preuve avec le lancement de la fusée Falcon Heavy avec à son bord la Tesla Roadster, la première voiture à être envoyée dans l’espace.

Elon Musk avait expliqué qu’il avait choisi d’envoyer une voiture et un mannequin plutôt qu’un satellite ou un autre engin spatial pour cette mission en raison des risques inhérents aux vols inauguraux.

La Tesla Roadster et Starman ont été envoyés dans l’espace pour tester cette configuration qui devrait permettre à terme de lancer des missions habitées.

Un engin spatial qui pourrait s’écraser sur Terre

À son bord, la Tesla Roadster embarque un mannequin baptisé Starman, en hommage à David Bowie, qui est vêtu d’un prototype de combinaison spatiale que pourraient porter les premiers visiteurs de la planète rouge. En plus de ce passager pas comme les autres, la voiture a été truffée de caméras permettant de capturer des images de l’espace.

D’après les estimations des ingénieurs de SpaceX, la Tesla Roadster et son passager auraient 6% de chance de s’écraser sur Terre contre 2,5% sur Vénus d’ici 3 millions d’années. Il est possible de suivre le trajet de la Tesla sur le site whereisroadster.com créé par Ben Pearson, fondateur de Old Ham Media.

En janvier 2019, la fusée Falcon Heavy lancera le satellite de télécommunications saoudien Arabsat-6A en orbite géostationnaire.

Mots-clés spacex