SpaceX va placer en orbite des centaines de satellites le mois prochain

Après des mois de négociation avec la Federal Communications Commission ou FCC, SpaceX va enfin pouvoir exécuter son projet « Starlink » qui ambitionne de lancer plusieurs centaines de satellites Internet en orbite autour de la Terre.

Starlink est un projet d’accès à Internet par satellite. Pour le mettre en oeuvre, la compagnie spatiale projette de déployer une constellation près de 10 000 satellites de télécommunications dans l’espace, à seulement quelques centaines de kilomètres en orbite autour de la Terre.

La FCC a approuvé le projet le 26 avril 2019. Il a été annoncé que SpaceX va lancer ses premiers satellites opérationnels dès le mois prochain depuis la Floride.

SpaceX va lancer 4 000 satellites

SpaceX et la FCC se sont mis d’accord pour le lancement de 4 425 satellites Starlink sur des orbites situées entre 1 110 et 1 325 km.

Ce n’est qu’un début, car l’agence spatiale prévoit de lancer en tout 12 000 satellites pour pouvoir offrir une couverture Internet dans toutes les régions du monde.

De plus, SpaceX prévoit également de lancer 1 584 de ses satellites sur des orbites différentes de ce qui a été convenu avec la FCC. Pour ce qui est de l’altitude, l’entreprise souhaite les mettre en orbite à 550 kilomètres au-dessus de la Terre et non à 1 150 kilomètres comme c’était initialement prévu.

La FCC valide le projet

Face aux changements demandés par SpaceX, la FCC a accepté de réviser ses plans en ce qui concerne le projet Starlink de la société.

« Cette approbation souligne la confiance de la FCC dans les projets de SpaceX de déployer sa constellation de satellites de prochaine génération et de connecter les gens du monde entier avec un service large bande fiable et abordable. » a fièrement déclaré Gwynne Shotwell, la Présidente de la compagnie spatiale.

Cette mise à jour des plans ne plait cependant pas à tous. Les autres sociétés de réseaux Internet par satellites, tels que One Web, s’inquiètent notamment sur le fait que les satellites de SpaceX pourraient interférer avec les leurs. D’autres craignent des risques de collision. La FCC a cependant rassuré les opposants au projet en indiquant que « La modification proposée par SpaceX ne présente pas de problème d’interférence important et est dans l’intérêt du public. »

Mots-clés espacespacexterre