iPhone 6 : les premières spécifications ?

Sonny Dickson s’est illustré à maintes reprises l’année dernière en publiant en exclusivité des photos mettant en scène certaines des pièces de l’iPhone 5s, ou même de l’iPad Air. Il remettra sans doute le couvert pour l’iPhone 6 et, en réalité, il a déjà commencé à évoquer le prochain smartphone pommé. Preuve en est, cette nuit, il a partagé sur Twitter une liste de spécifications techniques censées appartenir au prochain iPhone. Même qu’il semble plutôt sûr de son coup.

La prudence est évidemment de mise et toutes ces caractéristiques sont à prendre avec les habituelles pincettes à rumeurs. Le terminal n’arrivera pas sur le marché avant l’été prochain, et beaucoup de choses peuvent encore changer. Pour reprendre le célèbre adage, rien n’est encore gravé dans la roche et c’est précisément pour cette raison qu’il vaudra mieux éviter de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer. Deux expressions populaires dans la même phrase. Pas mal.

Spécifications iPhone 6

Crédit image – Sam Beckett

Mais revenons-en plutôt à nos moutons, qui sont de toute façon moins dangereux que les ours. Selon Sonny Dickson, l’iPhone 6 ne dépasserait pas les 0,22 pouces d’épaisseur. Inutile de lancer votre convertisseur préféré, cela fait très exactement 0,5588 centimètres, et donc 5,5 millimètres. A titre de comparaison, l’épaisseur de l’iPhone 5s ne descend pas en dessous des 7,6 millimètres. Bizarre ? Oui, et c’est finalement le point qui me gêne le plus. De deux choses l’une : soit mon convertisseur est foireux, soit les sources de Sonny se trompent. Un smartphone aussi fin, c’est presque surréaliste. La Xperia Z2 Tablet est extrêmement fine, mais elle fait quand même 6,4 mm d’épaisseur.

En outre et toujours d’après la même source, l’iPhone 6 profiterait de la technologie Ultra-Retina, pour une densité de pixels de 389 ppp. Sur le papier, c’est très impressionnant. Pour rappel, l’écran de l’iPhone 6 (du premier modèle) est censé tourner autour des 4,7 pouces. Si vous n’avez pas la mémoire des chiffres, il faut rappeler que l’écran de 4 pouces de l’iPhone 5s affiche une résolution en 1136×640, pour une densité de pixels de 326 ppp.

Et puis, enfin, il y a le processeur A8, qui devrait atteindre les 2,6 GHz et profiter d’une toute nouvelle architecture. Comme son prédécesseur, il y a aussi de fortes chances qu’il soit capable de gérer des instructions en 64-bit. En tout cas, le contraire serait étonnant.

Est-ce que Sonny a vu juste ? Je n’y mettrais pas ma main à couper (troisième proverbe de l’article), mais ces prochains mois, et les prochaines rumeurs, nous permettront peut-être d’y voir un peu plus clair.