Clicky

Spectre & Meltown : pour y voir plus clair, Microsoft propose son propre outil d’analyse

Voilà un presque un mois que les failles Spectre et Meltdown sèment la confusion. Entre les informations parfois contradictoires qui émanent des différents acteurs de l’industrie et la psychose qui s’est rapidement emparée des médias, difficile de faire le point et de savoir précisément quelle est la situation de son ordinateur, ou celle de son parc de machines dans le cas d’entreprises.

Pour tenter de jeter une lumière immaculée sur cette situation assez confuse, Microsoft vient de muscler son outil d’analyse Windows Analytics en lui permettant de faire un rapport plus détaillé qu’auparavant sur la situation de la machine sur lequel il est installé. Ce rapport permet notamment de mieux cerner son niveau de protection contre les failles CPUs qui agitent le monde de l’informatique depuis quelques semaines.

La firme de Redmond vient de muscler son outil d’analyse Windows Analytics en lui ajoutant une nouvelle fonctionnalité. Elle permet de connaître son degré de protection contre les failles Spectre et Meltdown.

Pour donner au chaland (mais surtout au professionnel) les informations qu’il réclame à cors et à cris et lui permettre d’aviser, Windows Analytics donne désormais le détail du firmware installé et précise quelle est sa résistance aux attaques utilisant les failles CPUs. Le gros de la protection contre Spectre et Meltdown étant en effet directement lié au système d’exploitation en place ainsi qu’au microcode gérant les échanges avec le processeur.

Une solution efficace, mais ciblée pour les professionnels

Au-delà de ces informations, l’outil d’analyse de Microsoft renseigne également l’utilisateur sur son Antivirus et lui indique si ce dernier laisse aux patchs de sécurité déployés le loisir de s’installer correctement. Il permet également d’avoir l’inventaire des rustines appliquées sur le système en dévoilant la liste des mises à jour déjà en place.

À noter qu’il est également possible, toujours depuis cet utilitaire, de désactiver à la volée le premier patch d’Intel qui posait des problèmes de redémarrages inexpliqués.

Le seul bémol à relever concerne cependant l’accessibilité de ces nouveaux outils d’analyse fournis par Microsoft. Ces derniers ont été déployés pour les professionnels essentiellement, mais les particuliers ne restent pas sans solutions pour connaître le degré de protection de leur machine contre les failles Spectre et Meltdown. Si vous souhaitez en savoir plus sur la situation de votre ordinateur en la matière, vous pouvez notamment vous tourner vers un certain InSpectre.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.