Spectre One, l’iMac de HP

Tout le monde n’aime pas forcément Apple, c’est vrai, mais il faut tout de même reconnaître que la firme sait faire de belles machines. Et si la plupart des constructeurs du marché copient la Pomme, ce n’est évidemment pas sans raison. Cette fois, c’est d’ailleurs HP qui s’est énormément inspiré de l’iMac pour produire un nouveau tout-en-un qui ne manque évidemment pas de charme, un tout-en-un qui sera commercialisé à partir du mois de novembre sous le nom de Spectre One. Yep et si vous voulez le fond de ma pensée, ça sent un peu le procès toute cette histoire.

Tout-en-un oblige, le HP Spectre One se présente comme un gros écran accompagné d’un pied, le tout avec beaucoup de métal parce que c’est quand même super à la mode ces derniers temps. Contrairement à l’iMac (oui, ce n’est pas non plus une copie intégrale), tous les ports de la machine sont situés sur le pied et aussi bien derrière que sur les côtés. On peut d’ailleurs préciser que cette configuration a permis à HP de réduire considérablement l’embonpoint de l’écran de sa nouvelle machine puisque ce dernier tape dans les 11,5 mm d’épaisseur, contre presque 19 pour le tout-en-un d’Apple.

Spectre One, l'iMac de HP

Les caractéristiques techniques du HP Spectre One dépendront évidemment du modèle choisi mais on retrouvera, pour le modèle de base, un écran de 23.6 pouces offrant une résolution de 1920 par 1080, un processeur de type Intel Core i5, une carte graphique Nvidia comportant 1 Go de mémoire vive et un disque dur de capacité inconnue. Des options nous permettront évidemment de doper la bécane, on pourra ainsi caser quelques barrettes de mémoire vive supplémentaires ou encore opter pour un disque SSD. Le tout pour un prix malheureusement inconnu. Ce que l’on peut préciser, en revanche, c’est que le Spectre One ne comporte aucun lecteur optique, il faudra donc investir dans un périphérique dédié.

Arrivé à ce stade de l’article, vous devez penser que le Spectre One ne copie pas tant que ça l’iMac et vous n’aurez pas forcément tort. La bécane elle-même ne fait finalement que s’inspirer du tout-en-un pommé, mais HP a poussé le vice un peu plus loin en livrant trois périphériques avec sa machine : un clavier qui a globalement la même tronche que celui d’Apple, une souris plutôt moche (et qui ne ressemble donc pas à la Magic Mouse) et… et un trackpad multitouch. Je crois que c’est vraiment ce dernier qui m’a inspiré pour l’introduction de cet article. Pour cause, puisque ce dernier ressemble comme deux gouttes d’eau au Magic Trackpad. Et en fin de compte, c’est en additionnant tous ces détails entre eux que l’on en arrive à supposer que les designers de la firme manquent cruellement d’inspiration.

On finira en précisant que le HP Spectre One sera commercialisé dès le mois de novembre et vendu autour de 1.300$ pour sa configuration de base. Tout ça avec du Windows 8 derrière.

Mots-clés hphp spectre one