Spider-Man : le torchon brûle-t-il entre Disney et Sony ?

Spider-Man occupe un rôle assez particulier dans le monde des super héros, mais aussi dans celui des licences hollywoodiennes. Le personnage n’appartient effectivement pas à Marvel, mais à Sony.

Toutefois, ces dernières années, les deux géants ont réussi à trouver un accord, ce qui a permis à Spider-Man de faire des apparitions très remarquées dans les films consacrés aux Avengers. Avec un succès certain comme en témoignent les excellents résultats au box office de Far for Home.

Mais voilà, il semblerait que la relation entre les deux studios se soit quelque peu dégradée.

Rien ne va plus entre Disney et Sony Pictures

Dans la nuit, Sony Pictures a ainsi rapporté un désaccord important entre les deux studios. D’après la firme, Disney aurait en effet refusé que Kevin Feige, le président de Marvel, continue à travailler comme producteur sur les futurs projets autour du personnage.

Toutefois, certaines sources rapportent que le désaccord en question porte davantage sur un aspect financier. Disney aurait (notez le conditionnel) demandé à Sony Pictures de financer les prochains films « Spider-Man » à hauteur de 50 %, Feige étant pour sa part relégué au rang de consultant.

En outre, et toujours selon les mêmes informations, la firme de Mickey aurait également exigé que l’accord soit étendu… à tous les films se déroulant dans l’univers du super héros.

Une réelle dispute… ou juste un coup de poker ?

Sony n’aurait pas accepté la proposition et la firme nippone aurait ainsi demandé à ce que les conditions restent inchangées. Disney aurait alors évoqué des craintes sur le fait que Kevin Feige ne s’éparpille un peu trop en raison des nombreux projets lancés par Disney, notamment pour accompagner la sortie de Disney+.

Faut-il s’attendre à ce que les deux studios se séparent définitivement pour autant ? C’est peu probable. En réalité, cette dispute semble surtout être un bon moyen de renégocier l’accord passé entre les deux entreprises.

Sony Pictures a en effet beaucoup à perdre à se séparer de Marvel. Grâce aux Avengers, les derniers films réalisés autour de Spider-Man ont rencontré un franc succès, rapportant par la même occasion un beau paquet d’argent à l’entreprise japonaise. Ce désaccord semble donc tout avoir du coup de poker, et c’est même à se demander si Disney n’a pas volontairement fait fuiter l’objet de la dispute afin de mettre la pression sur son partenaire.