Spotify Open et Spotify Unlimited, deux nouvelles offres

Sortie le mois dernier, la nouvelle version de Spotify a fait beaucoup parler d’elle. Oui, et le service de musique en streaming continue sur sa lancée en proposant deux nouvelles offres, Spotify Open et Spotify Unlimited, qui viennent s’ajouter à Spotify Premium. Pas de doute, c’est un changement radical de stratégie et vous allez très vite comprendre pourquoi en lisant la suite de cet article.

Jusqu’à présent, l’offre de Spotify était double. D’un côté, nous avions l’offre gratuite, complètement illimitée mais comprenant un nombre impressionnant de publicité et, de l’autre, l’offre premium qui vous garantissait un accès complet et sans limite à tout le catalogue du service. Notons d’ailleurs que cette dernière vous permettait également de disposer de la version mobile de Spotify, que vous connaissez peut-être déjà.

Maintenant, les choses ont changé puisque deux nouvelles offres viennent de faire leur apparition. Histoire que ce soit clair pour tout le monde, voici donc les trois offres proposées par le service :

  • Spotify Premium (9,99 € / mois) : Accès complet au catalogue ainsi qu’à la version mobile du service et gestion offline des playlists. Possibilité de créer des listes de lecture, de personnaliser la bibliothèque et de partager de la musique.
  • Spotify Unlimited (4,99 € / mois) : Même chose que l’offre Premium, avec la version mobile du service et la gestion offline des playlists en moins. Offre idéale pour tous les utilisateurs sédentaires.
  • Spotify Open (gratuite) : Accès gratuit et immédiat (comprendre sans invitation) au service. Offre limitée à 20 heures de lecture par mois.  Présente les mêmes options que la version Unlimited, mais avec des publicités.

L’actuelle version gratuite du service devrait donc disparaître dans les semaines ou dans les mois à venir. Notons d’ailleurs que les nouveaux utilisateurs du service ne pourront plus y accéder. Logique, on sent bien que Spotify cherche à rentabiliser un maximum son service et donc essaye de pousser ses utilisateurs vers les offres payantes qu’il propose.

Et c’est très risqué. En effet, un internaute n’est pas fidèle par nature. Il peut utiliser un service durant des années, certes, mais il n’hésitera jamais à lorgner du côté de la concurrence si ce dernier venait à ne plus lui convenir. Ce qui me pousse d’ailleurs à émettre l’hypothèse que les éditeurs de Spotify ont pris cette décision contraints et forcés.

Oui et si c’est le cas, alors cela veut tout simplement dire que Spotify n’est pas un service aussi pérenne qu’on pouvait bien le penser. Bon, en même temps, c’est ce qui arrive quand on fonde son business sur le bon vouloir des maisons de disque, hein…

Mots-clés musiquespotifyweb