Stanley Robotics présente Stan, le robot qui gère votre parking

Le stationnement des véhicules est un sujet peu abordé et qui pourtant, rapporte gros aux grandes entreprises et, particulièrement, aux sociétés aéroportuaires.

En effet, il est fréquent que les zones de stationnement des aéroports soient bondées si bien qu’il devient de plus en plus compliquer de trouver un parking pour garer les véhicules. Néanmoins, Stanley Robotics, une start-up française, vient de dévoiler une solution pour régler ce dilemme et pour permettre aux entreprises aéroportuaires de mieux gérer leur parc de stationnement.

aeroport

Crédits Pixabay

La solution s’appelle Stan. Il s’agit d’un robot qui peut garer votre véhicule à votre place. Plus précisément, Stanley Robotics propose de transformer les parcs de stationnement actuels en zones de stationnement automatisées entièrement gérées par des robots et inaccessibles aux êtres humains.

Stan sera très bientôt disponible à l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry

En d’autres termes, Stan récupère votre véhicule à la frontière du parking puis il s’attèle à trouver une place de parking pour votre voiture. Au moment où vous désirerez récupérer votre véhicule, Stan s’occupera également de vous la ramener aux portes du garage.

En d’autres mots, le robot de Stanley Robotics s’occupe du parcage des véhicules du début jusqu’à la fin, sans intervention humaine. Stanley Robotics a présenté ce concept le jeudi 14 mars 2019 à l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry et le service devrait être opérationnel d’ici la fin du mois.

Stanley Robotics collaborera avec l’aéroport de Vinci

Il est intéressant de constater que la mise en œuvre de la solution de parcs de stationnement automatisé peut permettre aux entreprises de gagner jusqu’à 50% d’espaces supplémentaires tout en disposant du même espace de parking. D’autant plus que selon Stanley Robotics, l’avantage avec Stan, c’est qu’il peut garer votre véhicule, mais qu’en plus, il peut gérer le parc de stationnement de manière à ce que si vous partez durant un long moment, il peut garer des voitures devant la vôtre. Toutefois, Stan s’arrange à ce que votre véhicule redevienne accessible avant votre atterrissage.

L’aéroport de Vinci à Lyon travaille déjà à collaborer avec Stanley Robotics pour que ce dernier gère 500 places de stationnement. Quatre robots s’attelleront jour et nuit à déplacer les véhicules. Néanmoins, selon les informations de TechCrunch, Vinci et Stanley Robotics monteront par la suite ce chiffre à 6.000 places de stationnement.

On peut déjà voir sur le site Internet de l’aéroport qu’il faut débourser 50,40 euros pour réserver une place de parking normal du P5 alors qu’une place sur P5 +, le parking géré par Stanley Robotics vous coûtera 52,20 euros pour la même durée.