Clicky

Star Wars The Last Jedi : Rian Johnson revient sur le rôle de Snoke dans le film

Star Wars The Last Jedi est loin de répondre à toutes les questions que se posaient les fans et Rian Johnson a donc profité des BAFTA Awards pour revenir sur le rôle de Snoke dans le film.

Si vous n’avez pas encore vu le second film de la nouvelle trilogie de la célèbre franchise, alors il est sans doute préférable de passer votre chemin. Cet article évoque en effet de nombreux éléments en lien avec l’intrigue et les lignes à venir risquent donc de vous gâcher la surprise.

Identité Snoke

Snoke était pressenti pour être le nouveau méchant de la nouvelle trilogie, mais tout ne s’est pas passé exactement comme prévu.

Snoke, une fin décevante

Lorsque le Suprême Leader se retrouve face à Rey et à Kylo Ren, il finit en effet par se retrouver en fâcheuse posture. Contre toute attente, son apprenti décide ainsi de se retourner contre lui et de le couper en deux à l’aide du sabre laser de son ennemie.

Snoke, de son côté, ne voit rien venir et il ne parvient même pas à esquiver la lame de l’arme en dépit de sa puissance et de son affinité avec la Force.

Inutile de le préciser, mais ce passage a frustré de nombreux fans à travers le monde, à commencer par votre humble serviteur. Snoke avait suffisamment de charisme pour pouvoir devenir une pierre angulaire de cette nouvelle trilogie et le voir mourir aussi facilement m’a arraché un râle de désespoir durant le visionnage du film.

À moi, mais aussi à bon nombre de personnes présentes dans la salle.

Rian Johnson a donc profité d’une séance de questions / réponses organisées à l’occasion des BAFTA Awards pour revenir sur son film et pour expliquer pourquoi il a sciemment évité de parler du passé de Snoke durant cette scène improbable :

« Je me suis rendu compte que si je faisais soudainement une pause de trente secondes pour placer un monologue sur qui il était, alors cela aurait cassé le rythme de la scène. Même si cela aurait pu être intéressant et que les fans voulaient savoir, en tant que storytellers on se doit de service la scène. C’était dur, parce que même si je savais que ça intéressait certains fans, je sentais bien que ce n’était pas quelque chose qui avait sa place dans ce film.

Avec un peu de chance, ce sera évoqué ailleurs, ou J. J. Abrams pourrait en parler dans le prochain film. Mais ce n’est pas quelque chose qui a de l’intérêt pour Rey [dans l’immédiat] et il fallait donc qu’on avance. »

Une question de timing

Si l’explication ne manque pas de sens – il aurait de toute façon été déplacé que Snoke nous serve l’intégralité de son CV durant cette scène au travers d’un long monologue -, on peut raisonnablement se demander si cette fin était à la hauteur du personnage.

Snoke avait en effet un gros potentiel et il apportait une dimension presque mystique à cette nouvelle trilogie. Le voir ainsi réduit à l’état de figurant a donc quelque chose d’assez agaçant.

Maintenant, il faut tout de même rappeler que le guide officiel du film est un peu plus loquace pour sa part. Sur la page consacrée au Suprême Leader, on apprend ainsi que ce dernier n’est pas affilié aux Sith et que cette lignée a de toute façon cessé d’exister avec la mort de Dark Vador et de Dark Sidious.

Toutefois, le guide indique aussi que la bague portée par le personnage est en réalité faite en verre volcanique, un verre extrait des catacombes du château de Dark Vador. On comprend donc ce qui l’a poussé à former le fameux Kylo Ren et à placer autant d’espoirs en lui.

En revanche, le guide évoque aussi l’existence d’un autre apprenti formé par Snoke, un apprenti dont on ne sait rien en revanche.

Mots-clés star wars

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.