Star Wars, un atout pour les coloscopies

On attribue beaucoup de vertus à Star Wars. La saga a reçu de nombreuses louanges sur la qualité de ses effets spéciaux, sur l’excellence des jeux d’acteurs ou encore sur les costumes des personnages. Cette fois-ci, c’est la musique de Star Wars qui est au centre des discussions, et contre toute attente, elle est utile dans le domaine de la médecine.

Une équipe de médecins a fait une découverte surprenante, Star Wars est bon pour la santé.

Leurs études suggèrent que les médecins qui écoutent les musiques issues de la superproduction sont plus susceptibles de détecter le cancer de l’intestin. À l’origine, l’étude visait à déterminer si la musique pouvait aider les médecins dans le bloc opératoire.

Les résultats de la recherche ont également suggéré que l’écoute d’une bande sonore de Star Wars conduisait à de meilleurs résultats pour les patients.

L’étude à l’origine de la surprenante découverte

Il a été prouvé à maintes reprises que la musique peut jouer un rôle primordial dans la productivité d’une personne et c’est cette observation qui a été reprise dans cette étude. Un groupe de médecins de l’hôpital de Melbourne a montré que l’écoute de la musique de Star Wars augmenterait la précision sur la détection des polypes pendant l’endoscopie.

La recherche a été appelée « Value of Audio Devices in the Endoscopy Room » ou VADER.

L’étude a été réalisée après avoir obtenu l’approbation de l’Austin Health Human Research Ethics Committee. L’équipe composée des docteurs Zaid SM Ardalan, Simon Hew, Steve Lontos, Julien Schulberg et Abhinav Vasudevan ont donc fait appel à la Force dans le cadre de leurs recherches. Ils ont émis l’hypothèse que la bande sonore de Star Wars aiderait mieux, par rapport à d’autres musiques, à la détection des polypes qui peuvent potentiellement conduire au cancer.

Les résultats des recherches

Les auteurs de l’étude ont déclaré : « Notre constatation que le taux de détection des polypes et le taux de détection d’adénome étaient plus élevés dans le groupe peut être liée aux compétences d’observation accrues de l’endoscopiste dans un environnement musical favorable. » Ils ont cependant ajouté : « En tant que fans de Star Wars, nous devons soupçonner que la Force est également impliquée. »

Les chercheurs de l’hôpital Austin de Melbourne ont analysé les coloscopies de 103 patients entre juin et août 2015. Il y a eu 58 coloscopies réalisées sur la bande-son de Star Wars, contre 45 pour la musique populaire. Le taux de détection des polypes était de 60% avec la musique de Star Wars. En comparaison, c’était de 35% avec la musique pop. Le taux de détection d’adénome était de 48% avec Star Wars contre 35% pour la musique pop.