Star Wars : une théorie intéressante sur l’identité de Snoke

Snoke est le grand méchant de la nouvelle trilogie de Star Wars. Personnage énigmatique, personne ne connaît sa réelle identité, mais les spéculations vont bon train sur la toile. Une théorie en particulier revient beaucoup sur le devant de la scène depuis la fin de l’été, une théorie portée par un certain Vincent Vendetta, mais également pas de nombreux autres internautes.

La suite de cet article contient de nombreux spoilers. Si vous les évitez soigneusement, il vaudra mieux quitter tout de suite cette page. Et encore plus si vous ne voulez rien savoir du prochain film.

Identité Snoke

Mais qui est Snoke ?

Leader Suprême Snoke apparaît pour la première fois dans Star Wars épisode VII Le Réveil de la Force. Il est le chef suprême du Premier Ordre et le maître de Kylo Ren.

Personne ne connaît l’identité de Snoke

C’est notamment lui qui ordonne au Général Hux d’utiliser l’arme de la base Starkiller pour détruire Hosnian Prime et donc le siège de la Nouvelle République.

Personne ne connaît sa véritable identité, ni même sa taille. Il n’apparaît effectivement pas en personne dans le film et il se présente juste sous la forme d’un hologramme géant, un hologramme mesurant plusieurs mètres de haut. Tout ce que l’on sait, finalement, c’est qu’il a une dent contre l’Ordre des Jedi et plus précisément contre Luke Skywalker.

Les rumeurs vont bon train depuis l’année dernière, bien sûr, et beaucoup de gens pensaient ainsi que Snoke était en réalité Dark Plagueis et donc le maître de Dark Sidious, aussi connu comme l’Empereur Palpatine. D’après la légende, il aurait été assassiné par son apprenti durant son sommeil, mais plusieurs personnes pensent qu’il a en réalité simulé sa mort pour revenir en force plus tard.

Toutefois, cette théorie a été formellement démentie par Andy Serkis et donc par l’interprète de Snoke.

De nombreuses théories circulent depuis l’année dernière

Les fans se sont donc creusé la tête pour mettre sur pied d’autres théories… assez farfelues. Des théories seront lesquelles Snoke serait en réalité Boba Fett, Palpatine, Jar Jar Binks, la version future de Kylo Ren, un apprenti caché de Palpatine, Dark Vador, le fils caché de Palpatine ou même la femme de Luke Skywalker.

Mais il y a une autre théorie qui se dégage du lot depuis un moment. Beaucoup de gens pensent ainsi que Snoke serait… Mace Windu.

Si vous ne le remettez pas, il faut rappeler que ce dernier est un des plus puissants combattants Jedi. Il est notamment le créateur d’une technique de combat nommée Vaapad, une technique relativement proche de celles des mouvements Sith et qui repose sur l’utilisation des émotions. Elle est donc très dangereuse pour le combattant puisqu’elle le rapproche du Côté Obscur de la Force.

Mace Windu apparaît à plusieurs reprises dans la trilogie précédente et il se retrouve notamment face à Palpatine à la fin du troisième épisode. Il parvient d’ailleurs à le maîtriser, mais Anakin intervient et il lui tranche la main. L’Empereur l’électrocute alors avant de l’éjecter par la fenêtre. Sa disparition entraîne à la fois la chute de la République galactique, mais également le basculement d’Anakin vers le côté obscur de la Force.

Snoke serait en réalité… Mace Windu

Selon cette théorie, Mace Windu ne serait pas mort sur le coup et il aurait ainsi réussi à freiner sa chute. Toutefois, le combat l’aurait laissé épuisé et il aurait progressivement basculé du côté obscur pour devenir Snoke.

Vincent Vendetta ne s’est pas contenté d’évoquer cette théorie dans une de ses dernières vidéos. La séquence présente aussi de nombreuses « preuves » allant dans ce sens. Il explique notamment que plusieurs Jedi ont survécu à leur chute ou même à leur électrocution. C’est notamment le cas de Luke ou même d’Anakin.

Même chose pour les différentes postures de combat prises par Mace Windu dans la seconde trilogie, des postures ressemblant étrangement à celles de Kylo Ren.

Un peu plus loin, il parle aussi de la couleur de son sabre. Le mauve se trouve en effet à mi-chemin entre le bleu et le rouge et donc à mi-chemin entre le bon côté de la force et son pendant sombre. Cet argument ne tient pas malheureusement, car la couleur de son sabre n’a pas été décidée par George Lucas, mais par Samuel L. Jackson lui-même. C’était même une de ses exigences. Il souhaitait en effet que son personnage sorte du lot.

Bref, comme dirait l’autre, il y a du pour et du contre. Maintenant, il faut avouer que ce serait quand même un chouette rebondissement.

Mots-clés star wars