Google+ : enfin de vraies statistiques pour les pages

Google+ vient de déployer une nouvelle mise à jour de sa plateforme web avec de vraies statistiques à la clé. Des statistiques qui vous aideront à mieux évaluer la portée de vos publications et des différentes interactions suscitées. Typiquement le genre de données dont sont friands les Community Managers, bien sûr, mais également tous les curieux souhaitant savoir si leurs pages fonctionnent vraiment bien, ou pas.

L’accès à ce module se fait par l’intermédiaire du menu principal de la plateforme. Il faudra donc cliquer sur le bouton présent en haut, sur la gauche, et aller chercher l’option « My Business » si elle existe ou « Tableau de Bord ».

Statistiques Google+ : image 1

Enfin de vraies statistiques pour les pages Google+.

Les deux vous renverront vers la même page. A son sommet, nous trouverons une zone représentant toutes les informations associées à notre page, comme son nom, son descriptif ou encore le nombre d’abonnés. Plusieurs encarts apparaissent un peu plus bas. Le premier nous permettra de « pousser » un nouveau contenu sur notre page tandis que les autres nous renverront vers ces fameuses statistiques.

Et là, et bien tout dépendra de la façon dont sont configurées vos pages. Sur celle de la Fredzone, par exemple, l’un des encarts fait remonter les données capturées avec Google Analytics. Il n’est pas présent que la page de Machineo mais cette dernière a pour sa part droit à un encart entièrement dédié à la chaine YouTube associée.

Si vous voulez en savoir plus, il vous suffira de cliquer sur le bouton correspondant à l’encart qui vous intéresse. Pour les statistiques de la page, par exemple, et bien nous pourrons afficher des chiffres en lien avec sa visibilité, ses interactions ou l’audience associée.

Le tout avec plein de données en plus comme le nombre moyen d’interaction par type de post, ou encore des informations sur nos abonnés (pays, sexe et âge). Attention cependant car ces dernières sont uniquement disponibles pour les pages disposant au minimum de 200 abonnés.

Bref, c’est pas mal du tout et ça permet finalement de prendre un peu de recul sur toutes ces heures passées à glander sur G+.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Le Nokia N9 devrait bientôt avoir droit à Ice Cream Sandwich

    Le Nokia N9 devrait bientôt avoir droit à Ice Cream Sandwich

    Je ne sais pas pour vous mais, perso, le génie de certains bidouilleurs m’impressionne quelque chose de bien. Sans rire, il suffit de parcourir quelques sujets publiés sur certains forums spécialisés pour comprendre que certains types touchent quelque chose de bien. Même chose d’ailleurs du côté de iOS, évidemment, mais ce n’est pas vraiment le sujet de cet article. Non, ce qui nous intéresse cette fois, c’est l’initiative d’un certain Alexey Roslyakov qui est parvenu à installer Ice Cream Sandwich sur le Nokia N9. Autant dire que si MeeGo vous sort par les yeux, alors…

  • Chrome OS, quand Google se lance dans les systèmes d'exploitation

    Google : vers une meilleure compréhension du langage naturel

    Google a énormément évolué ces dernières années et le célèbre moteur de recherche n’a sans doute pas fini de nous surprendre. Après une série de mises à jour portant sur la pertinence de ses résultats ou sur leur affichage, le bougre semble maintenant s’intéresser à la manière dont nous interagissons avec lui. Ce sont donc nos requêtes qui sont désormais au centre de ses préoccupations et Google vient justement d’annoncer quelques améliorations allant dans ce sens, des améliorations qui permettent à son algorithme de mieux comprendre et de mieux interpréter le langage naturel… A l’heure…

  • Twitter : les filtres arrivent sur iOS et Android !

    Twitter : les filtres arrivent sur iOS et Android !

    La rumeur disait vrai, Twitter vient d’annoncer officiellement l’arrivée prochaine de filtres créatifs qui nous permettront de sublimer facilement nos photos. Mieux, ces famaux filtres seront disponibles sur les deux plus grosses plateformes du marché, et donc sur iOS et Android. Et attention car Twitter ne s’est même pas embêté à mettre au point ses propres filtres, en réalité la firme californienne s’est surtout contentée de tisser un partenariat avec un spécialiste du genre, un spécialiste qui n’est autre que le très célèbre Aviary. Après tout, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, hein…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -