Google+ : enfin de vraies statistiques pour les pages

Google+ vient de déployer une nouvelle mise à jour de sa plateforme web avec de vraies statistiques à la clé. Des statistiques qui vous aideront à mieux évaluer la portée de vos publications et des différentes interactions suscitées. Typiquement le genre de données dont sont friands les Community Managers, bien sûr, mais également tous les curieux souhaitant savoir si leurs pages fonctionnent vraiment bien, ou pas.

L’accès à ce module se fait par l’intermédiaire du menu principal de la plateforme. Il faudra donc cliquer sur le bouton présent en haut, sur la gauche, et aller chercher l’option « My Business » si elle existe ou « Tableau de Bord ».

Statistiques Google+ : image 1

Enfin de vraies statistiques pour les pages Google+.

Les deux vous renverront vers la même page. A son sommet, nous trouverons une zone représentant toutes les informations associées à notre page, comme son nom, son descriptif ou encore le nombre d’abonnés. Plusieurs encarts apparaissent un peu plus bas. Le premier nous permettra de « pousser » un nouveau contenu sur notre page tandis que les autres nous renverront vers ces fameuses statistiques.

Et là, et bien tout dépendra de la façon dont sont configurées vos pages. Sur celle de la Fredzone, par exemple, l’un des encarts fait remonter les données capturées avec Google Analytics. Il n’est pas présent que la page de Machineo mais cette dernière a pour sa part droit à un encart entièrement dédié à la chaine YouTube associée.

Si vous voulez en savoir plus, il vous suffira de cliquer sur le bouton correspondant à l’encart qui vous intéresse. Pour les statistiques de la page, par exemple, et bien nous pourrons afficher des chiffres en lien avec sa visibilité, ses interactions ou l’audience associée.

Le tout avec plein de données en plus comme le nombre moyen d’interaction par type de post, ou encore des informations sur nos abonnés (pays, sexe et âge). Attention cependant car ces dernières sont uniquement disponibles pour les pages disposant au minimum de 200 abonnés.

Bref, c’est pas mal du tout et ça permet finalement de prendre un peu de recul sur toutes ces heures passées à glander sur G+.

Via

Mots-clés googlegoogle plus

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.