Steam tire sa révérence sur Windows XP et Vista

Game Over pour Steam sous Windows XP et Vista. Comme annoncé en juin dernier au travers d’un communiqué, les utilisateurs de ces deux anciennes versions de l’OS de Microsoft sont invités à migrer sous Windows 7 (ou ultérieur, bien entendu) s’ils veulent continuer à utiliser Steam sur leur machine. Et pour cause, à compter de ce 1er janvier, Steam a définitivement coupé les ponts avec XP, mais aussi Vista, qui reste par ailleurs l’une des versions de Windows les moins populaires à ce jour.

Cette décision prise par Valve intervient alors que la proportion de joueurs utilisant toujours ces deux moutures du système d’exploitation était en large déclin ces dernières années. On apprenait ainsi récemment que les utilisateurs de la plateforme utilisant toujours Windows XP ou Vista ne représentaient plus que 1% des utilisateurs du service dans leur ensemble. Ce n’est toutefois pas la seule raison invoquée par la firme de Gabe Newell, indique WCCFTech.

Comme annoncé en juin, Valve met fin au support de Steam sur Windows XP et Vista. Les utilisateurs de ces deux versions de l’OS devront se rabattre sur Windows 7 (ou ultérieur) pour continuer d’utiliser Steam.

Autre motif d’abandon du support de Windows XP et Vista pour Steam : l’intégration à la plateforme d’une version customisée de Google Chrome destinée à propulser certaines de ses nouvelles features. Or, depuis quelques temps déjà, le navigateur de Google ne prend plus en compte les versions de Windows trop anciennes. De quoi justifier un peu plus la décision prise par Valve au début de l’été dernier.

Windows XP et Vista peu à peu désertés par les éditeurs de services tiers

L’abandon des versions Windows XP et Vista de Steam est loin d’être surprenant. L’ancienneté des deux itérations de l’OS de Microsoft les rend de mois en moins attractives auprès des éditeurs de services tiers… et l’abandon de leur support par la firme de Redmond, il y a plusieurs années déjà dans les deux cas, n’aident pas à contrer cette tendance des plus compréhensibles.

Il y a peu, c’est le tchèque Avast qui annonçait que sa solution Antivirus du même nom ne serait bientôt plus mise à jour sous Windows XP et Vista. Une décision qui prenait également effet à compter du 1er janvier 2019. La société précisait toutefois qu’elle continuerait de déployer des update de la base de données virale sur ces anciennes moutures de son service. La protection antivirus sur les deux OS continuera donc à s’opérer via Avast, mais à minima.