Stephen Hawking au cœur d’une théorie complotiste

Stephen Hawking est sans doute un des esprits les plus brillants de notre siècle et c’est sans doute ce qui lui vaut d’être la cible d’une théorie complotiste particulièrement bien argumentée, sur fond de sosie et de manipulation de la population.

Stephen Hawking est né à Oxford au début des années 40 et donc en pleine guerre mondiale. Passionné de sciences, il s’était mis dans la tête d’étudier les mathématiques, mais il s’est finalement rabattu sur la physique en entrant à l’Université d’Oxford.

Stephen Hawking Hologramme

Les années suivantes ont été particulièrement riches pour lui et il s’est ainsi familiarisé avec de nombreuses notions comme la relativité, la mécanique quantique ou encore la thermodynamique.

Stephen Hawking, une vie marquée par la science et la maladie

Après avoir obtenu son B.A., Hawking a choisi de rester à Oxford pour étudier l’astronomie, mais le programme ne l’a pas entièrement satisfait et il a donc choisi de poursuivre ses études à Trinity Hall, un collège dépendant de l’Université de Cambridge. Il a alors commencé à étudier l’astronomie et la cosmologie théorique.

C’est également à cette époque que l’homme a commencé à développer les premiers symptômes de la SLA.

Stephen Hawking a beaucoup apporté à la science. Durant les années suivantes, le brillant scientifique nous a en effet gratifiés de nombreuses théories portant sur les rayonnements, les trous noirs ou les trous de ver. L’homme est également connu pour sa vision pessimiste et catastrophique. Il est en effet persuadé que la Terre est sur le déclin et que l’avenir de l’humanité passera nécessairement par la colonisation d’autres planètes… à condition qu’elle puisse éviter l’extinction, naturellement.

Toujours est-il que Hawking est la cible d’une théorie complotiste depuis plusieurs mois maintenant. De nombreux internautes pensent en effet que le chercheur est mort depuis plusieurs années et qu’il a été remplacé par un sosie piloté au choix par la NASA ou par un groupuscule quelconque.

Plus fou encore, d’après eux, le remplacement aurait eu plus ou moins lieu au milieu des années 80 et donc trois ans avant la publication de son oeuvre phare, Une brève histoire du temps.

Le scientifique remplacé par un sosie ?

Bien sûr, une bonne théorie complotiste n’est intéressante que si elle est correctement argumentée et c’est évidemment le cas ici.

Pour appuyer leurs propos, les internautes à l’origine de cette théorie s’appuient notamment sur la maladie du scientifique. La SLA est une maladie extrêmement mauvaise et l’espérance de vie des malades touchés dépasse rarement les quatre ans après l’établissement du diagnostic.

Stephen Hawking a été diagnostiqué pour sa part en 1963 et les médecins de l’époque lui donnaient environ deux ans avant de passer à trépas. Il vient de fêter son soixante-seizième anniversaire.

Ce n’est pas la seule chose qui coince selon ces complotistes. En compulsant d’anciennes photos, ces derniers ont en effet relevé plusieurs incohérences au niveau de sa physionomie. Notamment sur les clichés pris durant son second mariage avec Elaine Mason, une de ses soignantes.

Sur deux de ces photos, on peut en effet noter des différences physiques importantes, des différences liées notamment à ses traits faciaux.

Plus intriguant, sur ces clichés, la mariée porte aussi deux tenues différentes.

Des incohérences troublantes ?

Parmi les autres arguments présentés par les défenseurs de cette théorie, on trouve le fonctionnement de son synthétiseur vocal. Pour fonctionner, l’appareil est censé se baser sur une technologie de reconnaissance faciale extrêmement pointue, une technologie capable d’interpréter les mouvements des joues et des sourcils du chercheur.

Elle a été développée par Intel et elle s’appuie à la fois sur un capteur infrarouge situé au niveau de ses lunettes et sur un algorithme prédictif développé par Swiftkey. Ce dernier a un rôle capital et il permet ainsi au scientifique d’atteindre une vitesse de frappe exceptionnelle.

Toutefois, les complotistes à l’origine de cette théorie estiment qu’aucun logiciel ne serait capable d’offrir de tels résultats et de permettre ainsi au chercheur de s’exprimer avec autant de fluidité et d’éloquence.

Mais alors, quel serait l’intérêt de remplacer un scientifique tel que lui ?

La réponse est simple : l’influence. Hawking n’est pas une personnalité scientifique tout à fait comme les autres et il a ainsi acquis une certaine popularité auprès du grand public, notamment grâce à ses apparitions dans les Simpson ou encore dans Star Trek.

Dans ce contexte, les personnes à l’origine de cette théorie pensent que le brillant scientifique est utilisé pour maintenir la population dans la peur par le biais de ses discours sur le réchauffement climatique, l’IA ou encore les civilisations extraterrestres. Pour la maintenir dans la peur, et surtout pour mieux la manipuler.

Mots-clés stephen hawking