Clicky

Stephen Hawking se prépare à aller dans l’espace

Stephen Hawking est très certainement l’un des plus grands esprits de notre temps. Connu pour ses recherches dans les domaines de la cosmologie et de la gravité quantique, l’homme a également poussé son domaine d’expertise aux théorèmes sur les singularités et l’espace-temps, en se basant à la fin des années 60 sur les travaux d’Einstein à propos la relativité générale.

Le physicien, théoricien et cosmologiste britannique, est également connu pour être atteint d’une forme rare de  sclérose latérale amyotrophique, une maladie qui a pris de l’ampleur au fil des années jusqu’à le paralyser presque totalement. Des contraintes physiques particulièrement importantes donc, qui ne l’empêcheront toutefois pas de réaliser son plus grand rêve : aller dans l’espace.

Stephen-Hawking-space

Stephen Hawking, l’un des cerveaux les plus brillants de notre époque, se prépare à aller dans l’espace, et ce malgré sa condition physique.

À 75 ans Stephen Hawking se prépare ainsi tranquillement à rejoindre les hautes sphères grâce au milliardaire britannique Richard Branson, qui lui avait proposé en 2015 de monter à bord du SpaceShipTwo de la Virgin Galactic pour un vol suborbital à un altitude de 80 kilomètres.

Stephen Hawking bientôt dans l’espace

Interrogé par Piers Morgan pour la célèbre émission anglaise « Good Morning Britain« , Hawking se confie sur cet incroyable projet en ces mots : « Mon ambition ultime était de voler dans l’espace. Je pensais que personne ne me prendrait, mais Richard Branson m’a offert une place à bord d’un appareil de la Virgin Galactic. J’ai immédiatement dit oui » (vous pouvez retrouver ce passage dans l’interview ci-dessous, à la 9e minute).

Si un voyage dans l’espace sera une première pour le physicien, l’intéressé avait en revanche déjà eu l’opportunité d’expérimenter l’impesanteur. En 2007 Hawking avait en effet pu embarquer à bord d’un Boeing 727-200 pour un vol sans gravité.

Une expérience unique pour le britannique

Pour autant le scientifique s’apprête à vivre une expérience sans commune mesure. Ce vol spatial suborbital lui donnera notamment l’occasion d’être propulsé à 3 fois et demie la vitesse du son jusqu’à atteindre une altitude de 80 kilomètres (considérée par la NASA comme étant le seuil de l’espace à proprement parler).

L’appareil y restera alors plusieurs minutes avant de préparer sa descente, le temps pour ses huit passagers de contempler la Terre en contrebas et de découvrir (ou redécouvrir) l’impesanteur.

Crédit illustration : Jim Campbell/Aero-News Network

Mots-clés espace

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.