Steve Ballmer déclare la guerre à Apple

Steve Ballmer, on le sait, aime bien mettre les pieds dans le plat. Et lorsqu’il est amené à s’exprimer sur ses choix stratégiques ou même sur la politique de sa firme, il n’y va pas avec le dos de la cuillère. Preuve en est, lors d’une entrevue menée par CRN, Steve Ballmer a parlé des rapports entre Microsoft et Apple. Et on peut dire que sa position sur le sujet est plutôt claire puisqu’il n’envisage pas le moins de monde laisser une quelconque marge de manoeuvre à la Pomme Croquée. Mieux, il semble bien décidé à tout faire pour contrer Cupertino et ses produits. Ce qui pourrait même se traduire par la sortie d’un smartphone Microsoft qui viendrait se positionner aux côtés de la Surface…

Steve Ballmer déclare la guerre à Apple

Quoi ? Un smartphone Microsoft ? Encore ? C’est vrai, cette rumeur a déjà fait le tour du web le mois dernier. C’est vrai aussi, l’un des cadres dirigeants de Microsoft – Greg Sullivan – a formellement démenti l’information. De même, Steve Ballmer n’a pas non plus déclaré que sa firme allait lancer prochainement un mobile maison, mais il ne l’a pas non plus exclu. Sachant que le PDG de Microsoft ne mâche pas ses mots et qu’il n’hésite jamais à dire tout haut ce qu’il pense, c’est assez étonnant. La seule chose qu’il a répondu lorsque CRN lui a posé la question, c’est que la firme préférait pour le moment se concentrer sur Surface. Et uniquement sur Surface.

C’est un avis complètement subjectif, mais je pense que sa réponse est assez révélatrice. La tablette Surface joue effectivement un rôle très important dans l’histoire de la firme puisque c’est la première fois que Redmond se lance vraiment sur le marché du hardware. La firme est donc en terre inconnue. Ce changement de stratégie n’est donc pas anodin, beaucoup de choses vont dépendre de l’arrivée de la Surface sur le marché. Si la tablette rencontre le succès, alors il y a de fortes chances que Microsoft décide de remettre le couvert avec un smartphone. En revanche, si elle échoue, si elle ne trouve pas son public, alors c’est un fait, la firme ne prendra certainement pas le risque de lancer son propre mobile sur le marché.

Je peux me tromper, bien sûr, ce n’est pas facile de lire entre les lignes en s’appuyant sur un compte rendu partiel, mais je pense qu’il serait imprudent d’exclure la possibilité que Microsoft lance un jour son propre smartphone sur le marché. Et puis, si Steve Ballmer et ses acolytes veulent vraiment être présents sur chacun des secteurs occupés par Apple, ils n’auront peut-être pas d’autre choix. D’autant plus que cette stratégie a plutôt bien réussi à Google et plus spécifiquement à Android jusqu’à présent.

Crédits PhotoAndrew Hitchcock