Clicky

Steve Jobs démissionne

La nouvelle est tombée durant la nuit et elle a sans doute déjà fait plusieurs fois le tour du monde à l’heure qu’il est. Steve Jobs a une fois de plus démissionné d’Apple. Mais contrairement aux évènements qui se sont produits en 1985, il s’agit cette fois d’un départ volontaire. Ce qui ne veut pas non plus dire qu’il va complètement tourner la page. Non, pas du tout même, puisque notre homme va désormais occuper le poste de Directeur du Conseil d’Administration de la firme. Le poste de PDG de la firme sera quant à lui occupé par Tim Cook, comme le prévoyait le plan de succession élaboré par Steve et par l’équipe exécutive de la Pomme Croquée.

Steve Jobs démissionne

Dans sa lettre, dont vous trouverez une traduction approximative un peu plus bas dans l’article, Steve Jobs n’explique pas les raisons de sa démission. Bien évidemment, personne n’est dupe, ce sont sans aucun doute ses problèmes de santé qui l’ont poussé à rédiger cette lettre et à quitter son poste de PDG. Rappelons en effet que Steve Jobs souffre d’un cancer du pancréas. Un cancer qui a été diagnostiqué en 2004 et contre lequel il n’a jamais cessé de se battre jusqu’à présent. A l’époque, d’ailleurs, c’est encore Tim Cook qui l’avait remplacé à son poste.

Voilà la traduction de la lettre de Steve :

A l’attention du comité de direction et de la communauté Apple,

J’ai toujours dit que s’il arrivait un jour où je ne pourrais plus remplir mes obligations et mes objectifs en tant que PDG d’Apple, je serais le premier à vous le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé. Je démissionne donc de mon poste de PDG d’Apple. Je souhaiterais néanmoins continuer à servir, si le Conseil est d’accord, comme Chairman, Directeur du Conseil et employé d’Apple.

Concernant mon successeur, je recommande fortement que nous mettions en place notre plan de succession et que nous nommions Tim Cook comme PDG d’Apple.

Je crois que les jours les plus brillants et les plus innovant d’Apple sont devant nous. Et je compte bien continuer à voir et à contribuer à son succès dans un nouveau rôle.

J’ai rencontré certains des meilleurs amis de ma vie chez Apple, et je vous remercie tous pour toutes ces années durant lesquelles j’ai pu travailler à vos côtés.

Steve

Une lette émouvante, c’est certain. Contrairement à ce que j’ai eu l’occasion d’entendre sur plusieurs radios ce matin, je ne pense pas que le départ de Steve changera quoi que ce soit dans les affaires de la firme. Apple se prépare depuis longtemps au départ de son PDG et elle n’aura aucun mal à continuer sa route sans lui. Surtout qu’il ne quitte pas vraiment sa société, hein, et qu’il continuera de toute façon à garder à oeil sur elle.

Quoi qu’il en soit, on ne manquera pas d’applaudir l’homme qui a bouleversé à lui seul le marché des baladeurs numériques, celui de la téléphonie mobile et celui des tablettes tactiles.

Via

Mots-clés applesteve jobs