Stranger Things : un indice sur la sexualité de Will Byers ?

Vous aurez pu le constater, Eleven et sa bande ont bien grandi dans la saison 3 de Stranger Things. Dans cette nouvelle saison, nous avons pu découvrir des pré-ados qui découvrent enfin l’amour et aussi la sexualité.

Dans un des épisodes de cette troisième saison, le thème de la sexualité a été abordé sans détour lors d’une discussion qui a eu lieu entre Mike (Finn Wolfhard) et Will (Noah Schnapp). Au cours d’un échange houleux qu’on a pu voir dans l’épisode 3, Mike a lâché une phrase qui a laissé planer le doute sur la sexualité de Will.

Stranger Things

Durant leur dispute, Mike avait dit : « ce n’est pas de ma faute si t’aimes pas les filles ». Il n’en aura pas fallu plus pour que la toile commence à spéculer sur l’orientation sexuelle de Will.

Noah Schnapp donne son avis

Lors d’une interview, Noah Schnapp a donné son avis sur le sujet. « Quand on entend Mike dire cette ligne de dialogue, c’est vraiment à l’audience de l’interpréter. » D’après l’acteur, cette phrase n’aura aucun lien avec la sexualité de Will.

« Pendant que les autres personnages se développaient, mûrissaient, Will était dans l’Upside Down et il y était seul, il ne pouvait pas interagir ou se connecter avec ses amis ou le reste du monde. Et quand il est revenu, il espérait que tout soit comme avant, quand il était un garçon normal, il voulait retourner au sous-sol et jouer à Donjons & Dragons […] Il n’est pas prêt à grandir et ne veut pas vraiment passer aux rencontres et aux relations pour le moment. »

Une crise d’identité sexuelle ?

La toile ne s’est pas contentée des déclarations de Noah Schnapp et a entrepris de faire des recherches de son côté. Le site ScreenRant a fait des recherches sur Will en réunissant des documents datant de la période où le titre original de Stranger Things était encore Montauk.

Dans la description du personnage de Will, ils ont découvert que ce dernier faisait face à une crise d’identité sexuelle. « Will Byers, 12 ans, est un gentil garçon très sensible avec des problèmes d’identité sexuelle. Il n’a découvert que très récemment qu’il ne collait pas avec la définition du mot « normal » dans les années 80. » Ce sujet sera certainement abordé dans la saison 4 de la série.

Mots-clés stranger things