Clicky

Suède : importante fuite de données impliquant le gouvernement

Des millions de données personnelles sur la population suédoise ont été partagées sur le cloud d’IBM… et le coupable n’est autre que le gouvernement suédois lui-même. Il y a deux ans, l’agence publique des transports avait externalisé toute sa base de données sur les serveurs d’IBM, mais sans aucune sécurisation. Plusieurs millions d’informations confidentielles sur tous les conducteurs du pays se sont alors retrouvées sans protection et à portée de tous.

On parle ici de toute l’intégralité des archives de l’Agence Suédoise du Transport. Elles contiennent des informations sur tous les véhicules et les conducteurs du pays : particuliers, policiers, militaires, personnes sous programme de protection des témoins. Toutes ces données sont extrêmement sensibles. Utilisées à des fins malhonnêtes, elles pourraient nuire à la Suède et ses habitants.

Faille Netgear

Les fuites ont été découvertes en 2016, mais les médias n’ont eu vent de l’affaire que cette année. Les autorités viennent de commencer les investigations pour en savoir plus.

Les membres du gouvernement sur la sellette

L’Agence Suédoise du Transport dépend directement du gouvernement suédois, voilà pourquoi ce dernier se trouve actuellement dans une position très délicate. Lundi dernier, le Premier ministre a tenté de calmer le jeu en annonçant l’ouverture d’une enquête.

Le mal est pourtant fait, et le parlement pourrait bien déposer une motion de censure contre le gouvernement actuel.

La faute des dirigeants du pays est d’autant plus grave, car si on en croit les médias, plusieurs ministres auraient déjà été au courant de l’affaire depuis 2016. Pourtant, ce n’est que tout récemment que le Président en a été informé. Pour ce qui est de l’agence, sa directrice générale Maria Ågren a été licenciée et condamnée à payer une amende de 7 300 euros.

Des données sensibles sur l’armée et les services secrets suédois

Si l’agence de transport affirme qu’aucun registre militaire n’a été entreposé dans sa base de données, la version rapportée par les médias est toute autre. Les archives exposées regorgeraient en effet d’informations très sensibles.

Il y aurait notamment des détails personnels sur les unités d’élite de l’armée suédoise, sur les pilotes de combat, mais aussi sur les agents des services secrets du pays.

À cela s’ajoutent les informations détaillées concernant tous les véhicules et conducteurs suédois, mais aussi sur tous les véhicules utilisés par le gouvernement et l’armée. Tous ces fichiers sont d’une importance capitale pour la sécurité du pays et pourtant, elles sont aujourd’hui ouvertes d’accès à tous les employés d’IBM, même ceux travaillant à l’étranger.

Mots-clés insolitesécurité

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !