Suivez le Magicien d’Oz avec la dernière Chrome Experiment

Il faut bien l’avouer, les Chrome Experiments se font de plus en plus audacieux au fil du temps et Google nous le prouve une nouvelle fois avec une expérience insolite, étonnante et qui vous mènera droit sur les traces… du Magicien d’Oz. Et pour se faire, et bien vous devrez vous promener joyeusement dans un cirque poussiéreux situé au beau milieu du Kansas, un cirque dans lequel vous pourrez découvrir un bon nombre d’attractions littéralement bluffantes et qui vous pousseront sans doute à ne plus jamais regarder votre navigateur web du même oeil.

C’est une certitude, cette nouvelle expérience imagée par Google – en partenariat avec Disney et Unit9 – ne devrait pas vous laisser indifférent. Logique, compte tenu du fait que la firme s’est tout simplement amusée à modéliser un cirque complet, un cirque haut en couleurs et que vous allez pouvoir explorer facilement à l’aide de votre souris ou de votre clavier. Exactement sur le même principe que Street View, donc.

Suivez le Magicien d'Oz avec la dernière Chrome Experiment

Google a levé le voile sur un nouveau Chrome Experiment qui sent bon le Magicien d’Oz.

Au détour des tentes et des caravanes, vous pourrez découvrir des attractions très variées et qui vous permettront de composer de la musique, de vous prendre en photo et même de créer des petits films avec de jolis effets. Le tout avec une fluidité exemplaire et une interface à tomber par terre. Il faut bien l’avouer, cette nouvelle expérimentation est totalement bluffante et elle devrait vous occuper pendant quelques heures. En même temps, ça tombe bien, la journée vient de commencer.

Sinon, pour ceux qui aiment savoir comment ça se passe derrière, on peut indiquer que l’environnement du cirque a été conçu avec le WebGL et les CSS3. Pour la bande-son, les gars de Google ont fait appel à une API dédié, Web Audio. Quant à la cabine photo et au stand pour créer son film, et bien c’est getUserMedia et WebRTC qui ont rendu ça possible, ce même WebRTC que nous avons d’ailleurs évoqué hier.

Aller, j’y retourne, parce que je le cherche encore, le Magicien d’Oz, moi…



Via