Sunday Coffee #24 : ACTA et Anonymous

La guerre est déclarée. En s’attaquant à Megaupload, les autorités américaines ont déclenché un véritable séisme aux répliques multiples et implacables. Un séisme accompagné d’un ouragan nommé ACTA et de deux tornades connues sous le nom de SOPA et de PIPA. Des projets de loi et des traités qui représentent un véritable danger pour nos libertés individuelles et qui ont suscité une fois de plus la colère des Anonymous. C’est un fait, ce début d’année est d’une rare violence et la situation n’est sans doute pas prête de s’arranger. Le combat ne fait même que commencer.

Sunday Coffee #24 : ACTA et Anonymous

Logiciels

Mobilité

Jeux vidéo

Loisirs

Web 2.0

Liens partagés

Qui / que sont réellement les Anonymous ? De nombreuses affirmations contradictoires circulent à leur sujet. Certains les voient comme des enfants qui se cachent derrière leur ordinateur. Pour d’autres personnes, ils symbolisent un cinquième pouvoir naissant. D’autres, encore, estiment qu’ils représentent la voix du peuple et donc, par extension, celle de la démocratie. Détestés, encensés, respectés, adulés, craints, aimés, ils divisent les politiques, les médias et toutes les personnes qui s’intéressent de près ou de loin à la question. Vous l’aurez compris, les Anonymous sont une véritable énigme et c’est finalement très logique puisque leur organisation repose sur la multiplicité. Tout le monde peut être un Anonymous, tout le monde peut devenir un Anonymous et c’est d’ailleurs pour cette raison que le groupe n’a aucune identité réelle. Non, car il est en réalité la somme des identités de toutes les personnalités et de tous les idéaux qui le composent.

Mais en ce qui me concerne, je n’ai finalement qu’un seul constat à faire : si le monde tournait rond, si tout allait bien, si les valeurs démocratiques des fondements même de  notre civilisation étaient bien respectées, alors les Anonymous n’existeraient pas. Pas plus que Wikileaks, la Quadrature du Net ainsi que toutes ces organisations – ou même ces médias – qui se battent pour le respect de nos libertés.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Désactiver la reconnaissance faciale de Facebook

    Facebook contraint de désactiver la reconnaissance faciale en Europe

    Cela fait maintenant quelques mois que Facebook intègre la reconnaissance faciale sur tous nos comptes. Une fonctionnalité qui a été activée par défaut – on avait d’ailleurs vu comment la désactiver – et qui consiste tout simplement à identifier les clichés partagés par les utilisateurs afin de faire apparaître le nom de nos amis, de nos collègues ou même des membres de notre famille. Sympa, non ? Pas vraiment et il semblerait que le Data Protection Commissioner basé en Irlande pense la même chose puisque ce dernier a décidé de contraindre Facebook à désactiver la…

  • AnonyUpload, le Megaupload des Anonymous ?

    AnonyUpload, le Megaupload des Anonymous ?

    Ce n’est un secret pour personne, les Anonymous n’ont pas vraiment apprécié la fermeture de Megaupload et ils l’ont d’ailleurs bien fait savoir puisqu’ils ont enchaîne les attaques et les « défaçages » à une vitesse folle durant tout le week-end. pour autant, l’incarcération de Kim Dotcom a eu des répercussions sur l’ensemble des plateformes de stockage de fichiers, on en a même parlé un peu plus tôt dans la journée ici et là, si bien que l’on peut se demander si le FBI n’a pas signé l’arrêt de mort du DDL. Et justement, alors même que tous les…

  • Taxe Google : la firme a deux mois pour trouver une solution !

    Taxe Google : la firme a deux mois pour trouver une solution !

    En ce moment, les relations entre Google et notre gouvernement ne sont pas au beau fixe. François Hollande et certains de ses ministres (Aurélie Filippetti pour ne pas la citer) souhaitent effectivement taxer le géant américain pour le pousser à participer au financement de la presse. Pourquoi ? Tout simplement parce que Google agrège sur son portail d’actualités une partie des articles publiés par nos grands quotidiens. Intéressant point de vue, non ? Certes, et c’est justement pour en discuter que Eric Schmidt a été reçu par l’Elysée. Le verdict est donc tombé, Google a…


  • http://01photo.net Thierry

    merci pour le lien vers roget.biz

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -