Sunday Coffee #26 : Pinterest, Path et Netvibes

La semaine a été plutôt bien chargée côté web cette semaine. Entre le rachat de Netvibes par Dassault Systèmes, cette histoire de carnet d’adresses qui risquent de causer beaucoup de tort à Path et mes premiers pas sur Pinterest, on peut même dire que la toile a été à l’honneur et c’est tant mieux puisqu’elle le mérite amplement. Cela dit, du côté de la sphère high tech et de la mobilité, les choses ont aussi un peu bougé et vous allez justement pouvoir découvrir un peu plus bas tous les sujets traités sur la Fredzone ces derniers jours mais aussi une sélection d’articles en provenance directe d’ailleurs.

Sunday Coffee #26 : Pinterest, Path et Netvibes

High Tech

Logiciels

Mobilité

Jeux vidéo

Loisirs

Web 2.0

Liens Partagés

Il m’est souvent arrivé d’utiliser un VPN par le passé mais cela fait maintenant un peu plus d’un mois que tous mes accès se font depuis un tunnel sécurisé. Ce n’est pas que j’ai des choses à me reprocher, bien sûr, mais disons juste que ce qui est en train de se mettre en place depuis plusieurs mois ne me plaît pas et m’inquiète même au plus haut point. Nos gouvernements, quelle que soit leur couleur politique, n’ont de cesse que de mettre le grappin sur le web. Oui, sur notre web, celui-là même que nous avons tous créé, que nous avons tous façonné et que nous avons tous développé sans les attendre et sans jamais leur demander quoi que ce soit.

Certes, on peut parfaitement comprendre que les ayants-droit ne voient pas le piratage d’un très bon oeil. Après tout, ils défendent leur paroisse. En revanche, ce qui me gêne au plus haut point, c’est qu’ils résument internet à cela. Or justement, le web, ce n’est pas que le téléchargement de films, de séries ou de musique. Le web, c’est aussi un secteur en pleine évolution, un secteur qui a permis à bon nombre d’entreprises de voir le jour et donc qui favorise chaque jour la création de nouveaux emplois.

Mais voilà, au train où vont les choses et à voir la vitesse avec laquelle se succèdent les projets de loi ou les traités liberticides, on peut se demander si cet incroyable essor va perdurer encore longtemps. Ce que nos gouvernements ne comprennent pas, c’est que leur vendetta personnelle risque d’avoir des conséquences fâcheuses sur les entreprises du web. Après tout, si nos fournisseurs d’accès doivent un jour mettre en place des solutions de filtrage, c’est toute l’économie numérique qui sera en danger. Car en effet, n’importe quel site pourrait être victime de ces mesures. N’importe quel site, et n’importe quel service. Après tout, rien qu’un service comme Dropbox peut être utilisé pour diffuser du contenu piraté alors pourquoi ne pas l’interdire tout simplement ? Pareil d’ailleurs pour tous les autres services proposant aux internautes d’héberger du contenu en ligne. Et si ces outils finissent par disparaître, alors ce sont aussi des centaines de sociétés qui devront déposer le bilan, et donc des centaines ou des milliers de chômeurs qui n’auront alors plus qu’à aller pousser la porte du Pôle Emploi le plus proche de chez eux.

C’est la raison pour laquelle les internautes doivent se mobiliser, c’est la raison pour laquelle nous devons tous en parler autour de nous. Et de toujours garder en tête que notre meilleure arme, c’est bien évidemment notre carte d’électeur.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -