Supernatural, des fantômes, des démons et du rock…

Il ne manque plus que du sexe et de la drogue, finalement… Non, sans rire, même si les premières saisons ne payent pas de mine, Supernatural est une très bonne série pour tous les amateurs d’occulte. Elle raconte ainsi la vie de deux frères, dont le seul boulot est de traquer les forces du mal. Tout en essayant de chopper le vilain démon qui a tué leur mère alors qu’ils n’étaient que des enfants…



Et tout ça sur quatre saisons. Autant vous prévenir, si les deux premières saisons sont sympathiques à regarder et passent agréablement le temps, elles n’ont rien de révolutionnaire non plus. Les personnages de l’histoire sont sympathiques, la trame scénaristique agréable, mais c’est vraiment à partir de la saison 3 qu’on s’en prend plein les mirettes. Jusqu’à la saison 4 qui est une véritable apothéose lyrique du combat entre le bien et le mal.

L’intérêt de cette série, ce sont les nombreux rebondissements qui ponctuent chacune des quatre saisons. On va de surprises en surprises et même si certains épisodes sont un peu plus lents que d’autres, la série n’en reste pas moins très dynamique. Sans compter que les effets spéciaux sont très convaincants, ce qui ne boude pas notre plaisir.

La quatrième saison est, quant à elle, un véritable régal. On s’en prend plein les dents, et avec le sourire en plus. Pour tout vous dire, les deux premières saisons ne m’avaient pas totalement convaincu. Malgré cela, j’ai persisté à suivre les aventures des deux frères et je ne le regrette pas. La série parvient à sortir des sentiers battus, à retourner complètement l’antagonisme bien / mal, si bien qu’ils finissent même par se confondre.

Non, vraiment, c’est un régal et je ne peux que remercier mon collègue de me l’avoir fait découvrir.