Facebook va enfin supprimer nos photos pour de bon !

Facebook et la suppression de nos photos, cela n’a jamais été vraiment ça. Oh, bien sûr, il suffit de se connecter à son profil et d’aller faire un tour dans ses albums pour le faire, sauf que nos clichés ne sont jamais vraiment supprimés des serveurs du service. Même que cela ne date pas d’hier, si vous voulez tout savoir. En fait, c’est depuis 2009 que le géant des réseaux sociaux est pointé du doigt ! Ce qui veut aussi dire qu’il lui aura fallu trois ans pour corriger le tir. Pas mal, pour un peu et avec un soupçon d’imagination, on se croirait presque à la Sous Préf’ du coin, tiens…

Facebook va enfin supprimer nos photos pour de bon !

Et si vous n’avez pas suivi l’affaire, on va prendre le temps de faire un petit rappel des faits. En 2009, un gros site américain – ArsTechnica – s’est rendu compte que les photos supprimées sur Facebook ne l’était pas vraiment. Il suffisait ainsi de saisir l’adresse de l’image en question après avoir demandé sa suppression pour constater que cette dernière était toujours en ligne. Autant dire que l’affaire avait fait beaucoup de bruit à l’époque, et la firme avait finalement répondu que c’était leur système de sauvegarde qui était en cause. Mieux, elle avait aussi promis de faire le nécessaire pour mettre en place de nouvelles procédures le plus vite possible et ce afin que les photos supprimées de ses utilisateurs ne tombent entre de mauvaises mains.

En février dernier (oui, en 2012, soit 3 ans après avoir constaté ces faits), ce même site s’est penché de nouveau sur la question et, après enquête, il s’est rendu compte que le problème n’avait absolument pas été corrigée. Les photos supprimées en 2009 étaient toujours accessibles en ligne, par l’intermédiaire de leur adresse. Plutôt gênant, cela va sans dire, et Facebook a donc envoyé une fois de plus un représentant pour s’exprimer sur la question. Le plus drôle, dans l’histoire, étant que ce dernier avait dit exactement la même chose qu’en 2009, accusant ainsi le système de rétention du service et promettant le déploiement d’un correctif le plus tôt possible. Même problème, mêmes explications, chez Facebook on manque effectivement de créativité.

Mais voilà, cette fois, ce n’était pas qu’un simple coup d’épée dans l’eau. Facebook a effectivement fait le nécessaire et le problème a finalement été corrigé. Les photos supprimées sur le service le seront donc à présent des serveurs de la firme, et plus personne ne pourra donc récupérer les photos prises durant la soirée échangiste de l’oncle Teddy.

Ouf, on est sauvé.

Ah et en passant, l’action Facebook vient une nouvelle fois de passer sous la barre des 20 $.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Instagram : arrivée des badges pour les sites web !

    Instagram : arrivée des badges pour les sites web !

    Instagram est très en forme en ce moment. Après l’arrivée des profils sur son portail web, le service vient effectivement de lancer un tout nouvel outil qui devrait faire la joie des blogueurs et des webmestres. Pour cause, puisque ce dernier va leur permettre d’intégrer très facilement des badges sur leurs pages, des badges qui leur offriront la possibilité de promouvoir leur compte par delà le web intersidérale. Le tout avec un minimum d’efforts, en plus, ce qui ne gâche vraiment rien. Et si vous voulez les mettre en place, alors vous savez ce qu’il…

  • Hadopi coûte cher aux F.A.I

    Hadopi coûte cher aux F.A.I

    Hadopi est un sujet fascinant à plus d’un titre. Bien sûr, ce n’est pas le premier projet de loi idiot, répugnant et aberrant de notre histoire, mais il faut avouer que ceux qui ont travaillé sur le dossier ont mis la barre très haut. Le plus amusant, d’ailleurs, c’est que ce dispositif repose sur des approximations et sur des erreurs de jugement. Car on le sait depuis longtemps, il est impossible de sécuriser sa connexion WiFi, tout comme il est très facile d’usurper l’adresse IP d’un abonné. En revanche, ce que nous ignorions, c’est que…

  • Google Data Highlighter : les "rich snippets" sans prise de tête

    Google Data Highlighter : les « rich snippets » sans prise de tête

    Tous les moyens sont bons pour se démarquer de ses concurrents dans les SERP de Google. L’une des méthodes très prisée des référenceurs, c’est l’utilisation des « rich snippets », ces mêmes « rich snippets » qui permettent d’enrichir les résultats et d’attirer ainsi l’oeil des internautes. Toutefois, jusqu’à présent, pour profiter de ces derniers, il était nécessaire de mettre les mains dans le cambouis. Cela vient finalement de changer puisque Google a lancé un outil dédié et qui va vous aider à enrichir très facilement vos résultats. Son nom ? Data Highlighter, et c’est franchement très prometteur. Les…


  • http://nono68200.free.fr/ Arnaud René Ober

    Et qu’en est-il des photos déjà supprimées dans le passé ?…

    • http://www.fredzone.org Fred

      Elles devraient l’être aussi.

  • Pingback: Facebook supprime (enfin) réellement les photos - Tasse de Café

  • nemarjean

    Qui peut assurer qu’elles sont VRAIMENT effacées?

    Il se peut qu’ils aient fait une sauvegarde sur d’autres serveurs non accessibles au publique…

    Ou alors ils ont juste changé les URL histoire qu’on puisse pas les retrouver.

    S’ils ne l’ont pas fait la première fois, c’est qu’ils ont une raison.

    L’auréole de l’honnêteté ne va pas apparaître par magie …

    • http://www.fredzone.org Fred

      A noter que Facebook est sous surveillance, et ce pendant 20 ans, donc ils ont plutôt intérêt à faire gaffe.

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -