Supprimer définitivement ses fichiers sur Windows, Mac OS et Linux

On l’oublie souvent mais il ne suffit pas de supprimer des fichiers et de vider sa corbeille pour les détruire définitivement. Non et avec quelques outils de récupération spécialisés, il est ainsi possible de retrouver la trace de tout ce que l’utilisateur pensait avoir supprimé. Autant dire que c’est plutôt gênant, notamment pour ceux qui travaillent avec des données sensibles ou qui ont parfois tendance à télécharger des oeuvres audiovisuelles protégées par les droits d’auteur. Mais bien heureusement, il existe des solutions qui vont vous permettre de corriger le tir et nous allons justement voir comment supprimer définitivement des fichiers sur Windows, Mac OS et Linux.

Supprimer définitivement ses fichiers sur Windows, Mac OS et Linux

Pourquoi les fichiers ne sont jamais vraiment supprimés

Pour commencer, on va prendre le temps d’expliquer pourquoi vos fichiers ne sont jamais supprimés de votre ordinateur, y compris lorsque vous videz cette satanée corbeille. En réalité, ce qu’il faut savoir, c’est que lorsqu’on supprime un fichier, il ne s’agit pas d’une suppression physique. Le fautif disparaît effectivement du système d’exploitation mais ce dernier reste en réalité présent sur le disque dur jusqu’à ce qu’il soit remplacé par un autre élément ou, si vous préférez, jusqu’à ce que les clusters qui le stockaient soient réécrits.

Idéalement, pour bien supprimer un fichier, il faudrait procéder par de multiples écrasements. Et justement, il existe des solutions et des outils pour mener à bien cette opération, des outils dont nous allons parler tout au long de cet article.

Supprimer définitivement des fichiers sur Windows

Intéressons-nous donc au cas Windows. On trouve bien évidemment de nombreuses applications proposant ce type de fonctionnalités, des applications souvent payantes, mais il est également possible de mettre la main sur pas mal de freewares offrant ce type de fonctionnalités :

  • Raztable : Un outil plutôt efficace puisqu’il détruit des fichiers en écrivant des données aléatoires à la place qu’ils occupaient. Notez en outre que cet utilitaire propose plusieurs modes d’écrasement.
  • Zer0 : Encore un utilitaire très puissant et qui s’avère en plus très simple d’utilisation puisqu’il suffit de glisser et de déposer les fichiers à supprimer dans la fenêtre dédiée à cet effet.
  • Prevent Restore : Un très bon outil pour les néophytes puisqu’il propose un assistant complet qui leur permettra de rendre irrécupérables tous les fichiers de leur choix. Notez d’ailleurs que son éditeur propose beaucoup d’autres applications du même style.
  • Piratrax : Outil très complet qui va vous permettre de supprimer définitivement tous les fichiers supprimés depuis l’achat de votre ordinateur.
  • Heidi Eraser : Encore un très bon logiciel. Notez d’ailleurs que ce dernier est compatible avec presque toutes les versions de Windows et qu’il est particulièrement apprécié des utilisateurs.

Notez tout de même que la liste précédente n’est pas exhaustive – loin de là même – alors n’hésitez surtout pas à proposer vos propres solutions dans les commentaires qui suivent cet article.

Supprimer définitivement des fichiers sur Mac OS

Pour Mac OS, c’est un peu plus simple puisque le système intègre nativement une fonctionnalité permettant de supprimer définitivement des fichiers. Il suffit en effet de glisser ces derniers dans votre corbeille puis d’ouvrir le Finder et de sélectionner l’option « Vider la corbeille en mode sécurisé » dans le menu « Finder ». Si vous sélectionnez cette option, alors votre système va réécrire automatiquement à l’emplacement de tous les fichiers qui étaient contenus dans la corbeille. Après ça, et bien vous pouvez lancer l’utilitaire de disque et sélectionner l’option « Effacer l’espace libre ».

Mais si cela ne vous suffit pas, vous pouvez également télécharger et installer Onyx. Ainsi, dans l’onglet « Utilitaires », vous trouverez un outil nommé « Effacement sécurisé » après avoir cliqué sur le bouton « Corbeille ». Après avoir cliqué sur le bouton « Exécuter », chaque élément contenu dans la corbeille sera réécrit trois fois. Cela peut prendre pas mal de temps mais c’est relativement efficace.

En revanche, pensez bien à faire le ménage sur votre Time Machine après. Attention aussi aux sauvegardes automatisées.

Supprimer définitivement des fichiers sur Linux

Là, je préfère vous le dire tout de suite, c’est nettement moins mon domaine. Toutefois, après m’être entretenu avec quelques linuxiens (ils sont gentils, il ne faut pas croire ce qu’on raconte) et après avoir fait également quelques recherches, il semblerait que l’un des meilleurs outils du genre soit Shred. Une fois cet outil installé sur votre distribution préférée, il vous suffira ainsi d’ouvrir votre terminal et de balancer une simple ligne de commande pour effacer définitivement n’importe quel fichier. L’intérêt de la chose, c’est que vous avez même la possibilité de choisir le nombre d’écrasements. Exemple :

shred -n 35 -z -u NomFichier

Si vous saisissez cette commande, alors le fichier « X » sera écrasé 35 fois. Comble de bonheur, les allergiques au terminal pourront également intégré Shred à Nautilus. Pour se faire, il suffira de suivre les instructions de ce très bon article publié chez Ubuntu-fr. En outre, vous pouvez également opter pour un autre utilitaire fonctionnant exactement sur le même principe mais dédié cette fois aux dossiers : Wipe.

Et après ?

Aucune solution n’est fiable à 100 % et il faut également savoir qu’il existe des outils professionnels permettant de récupérer des données écrasées plusieurs fois. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est également possible de protéger plus efficacement ses fichiers en les stockant sur des partitions ou dans des fichiers cryptés. Et si vous souhaitez mettre en place une solution de ce type, vous pouvez vous tourner vers TrueCrypt qui a déjà fait l’objet d’un tutoriel complet et disponible à cette adresse.

Crédits Photo



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Vidéo : un magnifique concept pour Spotlight

    Vidéo : un magnifique concept pour Spotlight

    Spotlight est un outil bien pratique, c’est vrai, mais il ne va sans doute pas assez loin. En réalité, il suffirait de peu de choses pour qu’il apporte une toute autre dimension à iOS. En fait, si Apple décidait vraiment de pousser le concept un peu plus loin, alors Spotlight pourrait même finir par ressembler à cet étonnant concept réalisé par Cody San Fillippo. Un concept tout bonnement saisissant et que vous allez pouvoir découvrir dès à présent dans la vidéo intégrée un peu plus bas dans l’article. Oui, et quelque chose me dit d’ailleurs…

  • iPod Touch 2012 : écran 4 pouces, puce A5, dos en aluminium ?

    iPod Touch : une grosse mise à jour pour cette année ?

    Jusqu’à présent, nous avons beaucoup parlé de l’iPhone 5 et de l’iPad Mini mais un autre appareil pommé devrait également être mis à jour par Apple avant la fin de l’année. Il s’agit bien évidemment de l’iPod Touch, un iPod Touch qui n’a pas beaucoup évolué ces dernières années mais qui pourrait profiter d’une grosse mise à jour pour la rentrée. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire de cette toute première coque apparue sur le web durant le week-end, une coque qui laisse augurer un iPod Touch plus grand, plus versé dans…

  • iPhoto sur iOS : OpenStreetMap au lieu de Google Maps

    iPhoto iOS : OpenStreetMap au lieu de Google Maps

    Disponible depuis mercredi soir sur l’AppStore, iPhoto iOS a déjà fait couler beaucoup d’encre et on en a même parlé dans cet article. Et parmi les diverses fonctionnalités proposées par l’application, on trouve un outil de cartographie qui permet à l’utilisateur de géo-localiser ses photographies. Or justement, ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que Cupertino a finalement décidé de tourner le dos à Google Maps pour lui préférer un autre outil que certains d’entre vous connaissent sans doute, à savoir OpenStreetMap. Oui, exactement comme Foursquare… Jusqu’à présent, Apple a toujours utilisé le service…


  • http://ghislainphu.fr/ Ghislain

    Pour les Linuxiens, il existe également secure-delete (de mémoire c’est dans les dépôts Universe sur Ubuntu, disponible dans les dépôts Debian et sur AUR pour les Archers) que je préfère à shred.

    En résumant très vite, c’est un peu l’équivalent « paranoïa phase terminale » de shred. Il inclut srm (équivalent de shred avec des options méchantes), sfill (qui vire les résidus sur l’espace libre), smem (pareil pour la RAM) et sswap (pareil sur la SWAP).

    Après, pour être honnête, la seule raison qui fait que j’utilise secure-delete plutôt que shred quand j’en ai besoin, c’est qu’on peut lancer srm sur un répertoire, là où shred nous insulte :D

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Ghislain: Ah bah merci pour l’info, je ne connaissais pas du tout. En même temps, Linux et moi… Enfin voilà :p

  • http://www.tayo.fr Tayo

    Ben dis donc, pour que tu en sois réduit à rédiger ce genre de news, ya vraiment rien d’intéressant actuellement ;(

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Tayo: Oh, il se passe des choses mais j’ai décidé de faire un peu plus de tutos pour Mme Michu. Par les temps qui courent, savoir monter un VPN, crypter ses fichiers et les supprimer définitivement, c’est un peu une question de survie.

  • http://@ctof ctof

    On considère que pour qu’un fichier soit réellement effacé il faut réécrire mini 7 fois par dessus et certaines normes conseillent 21 fois…
    Dans la majorité des cas, il plus rapide de changer de disque et de détruire l’ancien pour être sur que les données ne pourront pas être récupérées…

  • Auross

    Sinon un peu plus radical, on passe un gros aimant sur le disque !

    Bon j’avoue que c’est un peu difficile pour supprimer un seul fichier.

    Faut bien viser :p

    • Mr.Poly

      @Auross:

      c’est ce qu’on appelle la methode chirurgicale ^^ ou pas…

  • jean

    Arretez avec la paranoia ! Effacer une fois (avec shred ou autre) est suffisant. Cela a été prouvé pour les disques durs actuels. Les recommandation de plusiurs effacement étaient valides il y a 10 ans. Mais plus maintenant avec du materiel moderne.

  • Pingback: install Ubuntu 11 04 | All OS()

  • http://www.vmr-globalsolutions.eu VMR Global Solutions

    Bonjour à tous.

    J’apporterais 2 petits points. 1 additif et 1 correctif.

    – Pour les systèmes Windows, il existe un petit utilitaire open source et gratuit de Axantum Software qui s’appel AxCrypt (http://www.axantum.com/axcrypt/).
    son objectif premier est plus proche de TrueCrypt du fait qu’il sert avant tout à crypter un fichier, mais il dispose d’une fonctionnalité (accessible via le menu contextuel) de brouillage et suppression du fichier.

    – Sur Linux, pour info, Wipe fonctionne aussi sur les fichiers.

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -