Clicky

Sur Animal Crossing, des joueurs ont créé des sectes et des prisons

Nintendo EAD, la firme japonaise spécialisée dans l’industrie du gaming, vient de sortir la dernière série de la saga Animal Crossing : Pocket Camp. Les joueurs attendaient avec impatience cette version mobile du jeu. Le jour de son lancement, l’application a été téléchargée plus de cinq millions de fois. Elle fait partie des jeux les plus populaires, selon le classement d’App Store. A priori, il s’agit d’un jeu familial simple, dont le principe est assez enfantin.

Néanmoins, les joueurs ont trouvé le moyen de détourner la philosophie initiale d’Animal Crossing. Après avoir remarqué certaines activités répétitives des Personnages Non Joueurs (PNJ), ils ont eu l’idée de créer des prisons et des sectes. Ainsi, certains camps ont été transformés en prisons pour les avatars du jeu et pour former une sorte de communauté satanique.

Animal Crossing Pocket Camp

Par ailleurs, l’idéologie véhiculée par le jeu a été sujette à de nombreuses critiques. Il lui a été reproché d’inciter à un mode de vie matérialiste où les relations humaines sont déterminées par les intérêts de l’individu.

Des villageois capricieux

Jouer à Animal Crossing : Camp Pocket consiste à simuler une vie dans un village habité par des animaux anthropomorphes. Une diversité d’activités y est proposée. Le joueur a pour but d’inviter les habitants dans son camping. Pour ce faire, il devra d’abord répondre à certaines conditions imposées par les villageois.

Il s’agit notamment de petites besognes comme pêcher des poissons, cueillir des fruits ou chasser des animaux. Le joueur se trouve également dans l’obligation de satisfaire les goûts de ses invités. Chaque villageois a ses propres préférences en matière de décoration et de mobilier.

Un jeu immoral ?

Chrissy Teigen, le top modèle et épouse de John Legend, aurait récemment été accro au jeu, durant seulement quelques jours. Sur un tweet, elle a annoncé qu’elle en était déçue. Elle estime que le jeu est immoral.

« Ces espèces d’animaux dans Animal Crossing. Ils ne sont pas nos amis. Ce sont des abrutis. Qui demande à son hôte d’avoir tel canapé avant de venir chez lui ? Et après montre un montage vidéo de lui en train d’y dormir. Je les déteste », a-t-elle écrit.

« Et le plus frustrant, c’est qu’ils te demandent un ‘lit ranch’ et que dans la petite vidéo, ils ne s’installent même pas dedans, ils sont assis sur un truc qu’ils n’ont même pas requis dans leur liste. Tellement impoli », a-t-elle ajouté.

Elle a ensuite décidé de supprimer l’application.

Source http://hitek.fr/actualite/prison-secte-animal-crossing-pocket-camp_14720

Mots-clés insolite